Laurent Simons, prodige de 9 ans, quitte l’université sans diplôme

Par CNN
13 décembre 2019 Mis à jour: 13 décembre 2019

L’enfant prodige Laurent Simons a quitté l’université à la suite d’un différend au sujet de sa date d’obtention de diplôme.

Laurent, 9 ans, a fait la une des journaux du monde entier en novembre quand la nouvelle est parue qu’il devait terminer ses études en génie électrique à l’Université technologique d’Eindhoven (TUE), aux Pays-Bas, en décembre.

Aujourd’hui, un différend entre le TUE et la famille Simons a amené Laurent à mettre fin à ses études sans obtenir de diplôme.

L’enfant prodige Laurent Simons a quitté son cursus universitaire à la suite d’une année d’études.

La TUE a dit qu’elle avait recommandé à Laurent de terminer ses études à la mi-2020, plutôt qu’à la fin de décembre, en raison du nombre d’examens qu’il doit encore passer.

L’université a déclaré dans un communiqué envoyé à CNN : « Ce serait toujours d’un programme extrêmement rapide à tous points de vue. »

Selon le TUE, le père de Laurent, Alexander Simons, avait « réitéré son souhait explicite que son fils obtienne son baccalauréat à l’âge de 9 ans, ce qui signifie que Laurent doit réussir son baccalauréat en dix mois pour des études qui durent normalement trois ans ».

Cependant, Alexander a dit à CNN qu’il n’y avait pas eu de problème avec le calendrier accéléré.

En fin de compte, dit-il, la famille a décidé que Laurent quitterait le TUE car il avait reçu une offre pour étudier un doctorat dans une université aux Etats-Unis, et qu’il ne pourrait partager son temps entre les deux institutions.

« Parfois, il faut faire des choix », a dit M. Alexander à CNN au sujet de la décision.

« S’il la laisse passer, on ne sait jamais s’il aura encore cette opportunité. »

L’étudiant belge Laurent Simons, 9 ans, pose avec ses parents Lydia et Alexander Simons lors d’une séance photo chez lui à Amsterdam le 21 novembre 2019. (Kenzo Triboullard/AFP via Getty Images)

Alexander a suggéré que la décision de la TUE de retarder les études de Laurent est liée à la décision de la famille de déménager dans une autre université pour étudier pour son doctorat.

« La façon dont ils traitent les choses, ce n’est pas normal », dit-il. « Laurent n’est pas leur propriété. »

En réponse, Ivo Jongsma, un porte-parole de la TUE, a déclaré à CNN : « Nous n’essayons jamais de garder nos étudiants pour nous. Ce ne sera jamais une motivation pour frustrer quelqu’un. » Il a dit que les Simons n’avaient jamais caché leur projet d’envoyer Laurent étudier aux États-Unis.

La TUE a déclaré dans sa déclaration qu’il était « regrettable » que les Simons aient rejeté le nouveau calendrier.

« Ses superviseurs ont aimé travailler avec lui, non seulement en raison de son énorme talent, mais aussi parce qu’il est un garçon très gentil et curieux », a déclaré l’université.

« La porte lui est donc toujours ouverte pour reprendre les études tant que les conditions restent réalistes. »

La famille n’a pas encore fixé une date d’entrée pour l’université américaine, où Laurent étudiera pour un doctorat en génie électrique.

Alexander a refusé de nommer l’institution, citant une décision familiale de ne révéler les progrès de Laurent qu’à la fin d’un cours donné.

« Nous ne voulons pas qu’il subisse de pression », a-t-il dit.

RECOMMANDÉ