L’automne nous montre la beauté du lâcher-prise

C'est la saison pour passer de l'extérieur à l'intérieur et s'accorder un peu d'amour
Par Emma Suttie
16 septembre 2021
Mis à jour: 16 septembre 2021

L’automne marque le passage de l’été à l’hiver. Les longues journées d’été se rafraîchissent enfin et les feuilles offrent des jaunes, des oranges et des rouges vibrants avant de tomber des arbres. C’est le moment où nous passons des attitudes détendues et insouciantes de l’été aux énergies plus sérieuses et introspectives de l’automne.

Dans la théorie des cinq éléments de la médecine orientale, l’automne représente le métal. Vous pouvez penser à cela pour ce qui est des qualités de cet élément. Il est rigide et raffiné. Cette saison régit l’organisation, l’établissement de limites et la protection de frontières.

En automne, nous passons de la nature expansive externe de l’été aux énergies contractives internes de l’automne. C’est une bonne idée de terminer les projets que vous avez commencés au printemps ou en été et de profiter des résultats de votre dur labeur. C’est également un bon moment pour commencer des projets qui se concentrent sur l’intérieur, en cultivant le corps et l’esprit.

L’automne, les poumons et le deuil

En médecine orientale, chaque saison est associée à un organe et à une émotion. L’automne est associé aux poumons et au deuil. L’énergie des poumons est celle du « lâcher-prise ». L’automne est donc le moment idéal pour faire attention à tout ce à quoi nous sommes attachés afin de faire de la place à de nouvelles expériences. Les poumons sont associés à la clarté de la pensée et de la communication, à l’ouverture aux idées nouvelles, à une image positive de soi et à la capacité de se détendre, de lâcher prise et d’être heureux.

Lorsque les poumons sont déséquilibrés, ou que vous faites face à un chagrin excessif, vous aurez du mal à faire face à la perte et au changement. Vous pouvez ressentir un sentiment d’aliénation et éprouver un sentiment de tristesse qui ne s’améliore pas.

Les poumons représentent notre sens de l’attachement, donc si vous avez du mal à vous détacher des personnes, des lieux ou des expériences ou si vous passez beaucoup de temps à revivre le passé, cela peut indiquer une déficience des poumons.

La médecine orientale parle du qi, qui est une énergie créée par l’air que vous respirez et les aliments que vous mangez. Elle peut être faible ou forte et est affectée par plusieurs facteurs.

Si l’énergie ou le qi des poumons est faible, vous pouvez ressentir un état de chagrin constant et accablant qui ne s’atténue pas. Si elle se prolonge, cette carence peut entraîner une dépression et d’autres problèmes de santé.

En revanche, un chagrin qui s’exprime pleinement nous renforce à la fois physiquement et psychologiquement. Par conséquent, ce n’est pas en évitant le chagrin, mais plutôt en le gérant de manière saine que l’on peut être heureux et équilibré dans tous les aspects de la vie.

Accueillir le nouveau, laisser partir l’ancien

Le poumon a un organe partenaire, le gros intestin, et ils travaillent en tandem pour maintenir le corps en bonne santé.

Les poumons sont responsables de l’absorption du nouveau. Cela se manifeste physiquement par la respiration de l’air pur et vivifiant de l’automne, qui nous apporte l’oxygène dont nous avons besoin pour penser clairement et permettre à notre corps de fonctionner de manière optimale. Le gros intestin est chargé d’évacuer les déchets. Il s’agit de la dernière étape de la digestion. Il prend tout ce dont le corps n’a pas besoin et le décharge, ne conservant que ce qui est vital à notre fonctionnement.

Sur le plan émotionnel, c’est pourquoi l’automne est un bon moment pour examiner les choses auxquelles nous nous accrochons et travailler afin de s’en débarrasser pour de bon. Les problèmes d’élimination comme la constipation indiquent souvent des problèmes de lâcher prise sous une forme ou une autre, et les problèmes pulmonaires peuvent également être causés par un chagrin qui persiste dans le corps et dans la psyché.

Comment pouvons-nous travailler à lâcher prise cet automne ? Voici quelques idées pour vous aider à commencer à lâcher prise sur ce qui ne vous sert plus afin de faire de la place.

Nettoyer, réorganiser et donner

Le meilleur moment pour renforcer les poumons est à l’automne, lorsque l’énergie des poumons est à son maximum. L’automne est le moment idéal pour faire le point sur les choses dans votre vie, organiser et vous débarrasser de tout ce dont vous n’avez plus besoin. C’est une bonne pratique dans le monde physique comme dans le monde émotionnel.

Passez en revue votre armoire et sortez tous les vieux vêtements que vous n’avez pas portés depuis des lustres et donnez-les à une association caritative locale afin qu’ils puissent être nouveaux pour quelqu’un d’autre.

Nettoyez votre ordinateur, en supprimant tout ce dont vous n’avez plus besoin. Si votre ordinateur est comme le mien, cela devrait prendre un certain temps, mais vous vous sentirez bien et ferez de la place.

Organisez vos armoires et réarrangez vos meubles.

Toutes ces activités, qui peuvent être incroyablement libératrices, sont en harmonie avec la saison automnale et renforcent la fonction de lâcher prise des poumons.

Dans la philosophie orientale, pour avoir une santé optimale, nous devons connaître la nature de chaque saison et vivre en harmonie avec. Si nous vivons en harmonie avec le monde qui nous entoure, nous constatons que la nature ralentit en automne, elle se contracte et se prépare à se reposer.

Il est bon pour nous de faire de même.

Dormir un peu plus longtemps, manger des aliments chauds et nourrissants, se tourner vers l’intérieur et accorder un peu plus d’attention à notre vie intérieure – voilà de bonnes pratiques à cette période de l’année. Parce que le métal, l’élément qui se trouve en chacun de nous, nous donne le sentiment de notre propre valeur, c’est la saison pour s’accorder un peu plus d’attention et un peu plus d’amour. Au lieu de rechercher l’estime de soi à l’extérieur, comme la recherche du prestige, de l’argent ou de la réussite, nous pouvons nous efforcer d’être satisfaits en nous-mêmes et savoir que nous avons (et avons toujours eu) tout ce dont nous avons besoin pour être des êtres heureux et en santé.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ