L’Axe Seine : un beau territoire, cinq départements prestigieux

28 juillet 2016 Mis à jour: 27 juillet 2016

Jeudi 7 juillet, le bateau « Tivano » a accueilli les participants d’une croisière-conférence de presse organisée par les conseils départementaux des cinq départements longeant la Seine, de Paris au Havre.

Ainsi Sébastien Lecornu, président du Conseil départemental de l’Eure, Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, Arnaud Bazin, président du Conseil départemental du Val d’Oise, Pascal Martin, président du Conseil départemental de la Seine-Maritime et Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine ont réuni l’ensemble des participants et présenté officiellement leur initiative en faveur du développement de l’Axe Seine. La croisière-conférence est partie de l’escale fluviale de Chatou Fournaise à 12h30 pour atteindre l’escale fluviale du Port de Sèvres à 15h00.

« L’Association des Départements de l’Axe Seine »

Les cinq présidents des Conseils départementaux ont décidé de constituer une association loi 1901 : l’Association des Départements de l’Axe Seine, après les délibérations des Conseils départementaux qui ont eu lieu de mai à juin 2016. Le lancement a été officialisé le 7 juillet 2016, jour de la croisière. L’Association des Départements de l’Axe Seine va donner à ses membres un cadre de travail et d’expression, avec pour objectif d’élaborer des stratégies communes et d’œuvrer à la promotion de leurs intérêts partagés, et à la coordination de leurs actions, au service du développement de l’Axe Seine. Par ailleurs, l’association entend promouvoir les liens avec les acteurs publics et privés qui souhaiteraient nouer des partenariats.

Son fonctionnement

La première assemblée générale, instituée une heure avant le départ de la croisière, a permis d’élire Sébastien Lecornu Président de l’association pour l’année à venir. L’association Axe Seine est domiciliée administrativement à Cergy-Pontoise, la structure associative favorisera son bon fonctionnement et les moyens seront ceux des départements  mis à la disposition de l’ensemble des membres.

L’Association des Départements de l’Axe Seine donnera aux départements et collectivités locales un cadre pour rassembler tous les projets, répertorier toutes les ambitions… L’objectif est de fédérer les initiatives locales, en étant au plus près du territoire, et de constituer un espace de dialogue avec les acteurs publics et privés.

La Seine accompagne le quotidien de 6 millions d’habitants

Des portes de Paris jusqu’au Havre, l’axe Seine est un territoire d’opportunités économiques d’envergure nationale, un lieu de vie et d’agrément. « La Seine est le fil qui relie nos cinq départements. Elle est omniprésente, avec ses paysages remarquables et ses méandres, qui traversent nos territoires jusqu’à la Manche. Dans nos départements, la Seine accompagne le quotidien de 6 millions d’habitants. Ce n’est pas rien! », a déclaré Patrick Devedjian, lors de son discours.

Ainsi Sébastien Lecornu, président du Conseil départemental de l'Eure, Pierre Bédier, président du Conseil départemental des Yvelines, Arnaud Bazin, président du Conseil départemental du Val d'Oise, Pascal Martin, président du Conseil départemental de la Seine-Maritime et Patrick Devedjian, président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine ont réuni l’ensemble des participants et présenté officiellement leur initiative en faveur du développement de l'Axe Seine. La croisière-conférence est partie de l'escale fluviale de Chatou Fournaise à 12h30 pour atteindre l'escale fluviale du Port de Sèvres à 15h00. « L’Association des Départements de l’Axe Seine » Les cinq présidents des Conseils départementaux ont décidé de constituer une association loi 1901 : l'Association des Départements de l'Axe Seine, après les délibérations des Conseils départementaux qui ont eu lieu de mai à juin 2016. Le lancement a été officialisé le 7 juillet 2016, jour de la croisière. L’Association des Départements de l'Axe Seine va donner à ses membres un cadre de travail et d'expression, avec pour objectif d’élaborer des stratégies communes et d’œuvrer à la promotion de leurs intérêts partagés, et à la coordination de leurs actions, au service du développement de l'Axe Seine. Par ailleurs, l’association entend promouvoir les liens avec les acteurs publics et privés qui souhaiteraient nouer des partenariats. Son fonctionnement La première assemblée générale, instituée une heure avant le départ de la croisière, a permis d’élire Sébastien Lecornu Président de l'association pour l'année à venir. L’association Axe Seine est domiciliée administrativement à Cergy-Pontoise, la structure associative favorisera son bon fonctionnement et les moyens seront ceux des départements mis à la disposition de l’ensemble des membres. L’Association des Départements de l'Axe Seine donnera aux départements et collectivités locales un cadre pour rassembler tous les projets, répertorier toutes les ambitions… L’objectif est de fédérer les initiatives locales, en étant au plus près du territoire, et de constituer un espace de dialogue avec les acteurs publics et privés. La Seine accompagne le quotidien de 6 millions d'habitants Des portes de Paris jusqu’au Havre, l’axe Seine est un territoire d’opportunités économiques d’envergure nationale, un lieu de vie et d’agrément. « La Seine est le fil qui relie nos cinq départements. Elle est omniprésente, avec ses paysages remarquables et ses méandres, qui traversent nos territoires jusqu'à la Manche. Dans nos départements, la Seine accompagne le quotidien de 6 millions d'habitants. Ce n'est pas rien! », a déclaré Patrick Devedjian, lors de son discours. L’Axe Seine a été identifié dans le Grand Paris comme un enjeu pour le développement national. Ce territoire est caractérisé à la fois comme la porte d’entrée maritime de la région capitale et un axe industriel majeur pour l’économie nationale. Il représente un tiers du produit intérieur brut français, mais aussi une vallée offrant un patrimoine naturel et bâti remarquable autour de la Seine. « Elle accueille aussi des activités agricoles, portuaires, des industries, des centres de recherche, et un total de 2,6 millions d'emplois. Sans parler de notre histoire culturelle et patrimoniale, qui a fait de la Seine une muse pour de nombreux artistes », a ajouté Patrick Devedjian. Pour autant, ce territoire manque encore de visibilité et traverse des difficultés liées à la compétition internationale en particulier pour les industries historiques comme l’automobile ou la pétrochimie. « Longtemps les fleuves ont été des points d'accroche pour le développement des villes. Avec le temps, nos sociétés modernes les ont un peu négligés. Les ports ont tardé à s'accorder sur des stratégies claires et compétitives à l'international. Les atouts touristiques ont été mal exploités », a précisé Patrick Devedjian. Le développement de ce grand territoire L’association va permettre de construire une vision partagée du développement de l’Axe Seine. Les premiers thèmes de travail ont été identifiés dans une feuille de route par les membres fondateurs de l'Association des Départements de l'Axe Seine. Parmi ces thèmes on retrouve : le développement du tourisme fluvial, une ressource majeure qui est insuffisamment exploitée ; l’amélioration des liaisons douces (randonnée, vélo) dans la vallée de la Seine qui permet une meilleure connexion des parcours et contribuera à la qualité de vie et à l'agrément des territoires. L'observation des territoires, sous l'angle économique, sera le fondement d'une stratégie de développement interdépartemental partagée à l'échelle de l'Axe Seine. L'ouverture des richesses naturelles, culturelles, sportives et artistiques de l'Axe Seine dans le cadre d'animations permettra au public de mieux percevoir les nombreux atouts de ce beau et grand territoire. (Epoch Times)
L’île St Germain fait partie de la commune d’Issy-les-Moulineaux. Elle est située dans le département des Hauts-de-Seine. (Wikimedia)

L’Axe Seine a été identifié dans le Grand Paris comme un enjeu pour le développement national. Ce territoire est caractérisé à la fois comme la porte d’entrée maritime de la région capitale et un axe industriel majeur pour l’économie nationale. Il représente un tiers du produit intérieur brut français, mais aussi une vallée offrant un patrimoine naturel et bâti remarquable autour de la Seine. « Elle accueille aussi des activités agricoles, portuaires, des industries, des centres de recherche, et un total de 2,6 millions d’emplois. Sans parler de notre histoire culturelle et patrimoniale, qui a fait de la Seine une muse pour de nombreux artistes », a  ajouté Patrick Devedjian.

Pour autant, ce territoire manque encore de visibilité et traverse des difficultés liées à la compétition internationale en particulier pour les industries historiques comme l’automobile ou la pétrochimie. « Longtemps les fleuves ont été des points d’accroche pour le développement des villes. Avec le temps, nos sociétés modernes les ont un peu négligés. Les ports ont tardé à s’accorder sur des stratégies claires et compétitives à l’international. Les atouts touristiques ont été mal exploités », a précisé Patrick Devedjian.

Le développement de ce grand territoire

L’association va permettre de construire une vision partagée du développement de l’Axe Seine. Les premiers thèmes de travail ont été identifiés dans une feuille de route par les membres fondateurs de l’Association des Départements de l’Axe Seine.

Parmi ces thèmes on retrouve : le développement du tourisme fluvial, une ressource majeure qui est insuffisamment exploitée ; l’amélioration des liaisons douces (randonnée, vélo) dans la vallée de la Seine qui permet une meilleure connexion des parcours et contribuera à la qualité de vie et à l’agrément des territoires.

L’observation des territoires, sous l’angle économique, sera le fondement d’une stratégie de développement interdépartemental partagée à l’échelle de l’Axe Seine. L’ouverture des richesses naturelles, culturelles, sportives et artistiques de l’Axe Seine dans le cadre d’animations permettra au public de mieux percevoir les nombreux atouts de ce beau et grand territoire.

 

RECOMMANDÉ