Le cadavre d’un poisson extrêmement rare venant des abysses sous-marins découvert par un promeneur sur une plage de Californie

Par Emmanuelle Bourdy
15 mai 2021
Mis à jour: 4 juin 2021

C’est une découverte à la fois surprenante et quelque peu inquiétante qu’a faite ce promeneur, dans le parc d’État de Crystal Cove en Californie, ce vendredi 7 mai 2021.

Une baudroie du Pacifique a été découverte ce vendredi 7 mai sur les rivages de Newport Beach, dans le parc d’État de Crystal Cove en Californie (États-Unis). C’est en effet un homme du nom de Ben Estes qui s’est retrouvé nez à nez avec la créature marine morte, mais parfaitement conservée, ainsi que le rapporte The Guardian.

Appartenant à l’une des 300 espèces de baudroies répertoriées dans le monde, le spécimen avait de quoi effrayer. Mesurant 18 pouces de long, soit environ 45 centimètres, avec des dents noires aiguisées, une antenne ornée de tentacules, Ben Estes n’avait « jamais vu un poisson qui ressemblait à ça avant ». « Je savais que c’était une trouvaille inhabituelle », a encore souligné le promeneur au journal britannique.

Toujours est-il que le plus inquiétant, c’est que l’habitat de cette bête se trouve normalement à environ 3 000 pieds de profondeur (soit plus de 5 kilomètres), dans les sombres abysses sous-marins, et que rares sont celles ont pu être récupérées. Mais alors, que faisait-elle dans ce parc ? Même si cette découverte va permettre aux chercheurs d’effectuer des analyses, John Ugoretz, du ministère californien de la Pêche et de la Chasse, admet dans un e-mail qu’il n’y a pas encore beaucoup de réponses à cette question.

Jessica Roame, coordinatrice de l’éducation chez Davey’s Locker Sportfishing & Whale Watching, avance quant à elle que « cela arrive quand on se promène – vous trouvez des choses mortes ici et là qui ne devraient tout simplement pas être sur la plage ». « Le problème, c’est qu’il était presque parfaitement intact. D’où venait-il si profondément ? » s’est-elle également demandée.

La baudroie a été congelée, indique encore The Guardian. L’animal des fonds marins sera probablement confié au musée d’histoire naturelle du comté de Los Angeles, « dans l’espoir qu’il puisse être transféré dans leur collection », ainsi que le souhaite John Ugoretz. Ce dernier a souligné que le musée n’en possédait que trois dans sa collection, dont un originaire de Californie, mais dans un moins bon état.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ