Le cristal en forme de poulet frit d’une bijoutière devient viral sur les médias sociaux

Par Louise Bevan
25 juillet 2020
Mis à jour: 25 juillet 2020

Quand Amelia Rude, de Bloomington, Indiana, a partagé la photo d’un cristal qui imite parfaitement un morceau de poulet frit, ce qui a provoqué une tempête sur les médias sociaux.

Une écrasante majorité d’internautes s’accordent à dire que cette pierre d’apparence délicieuse est assez appétissante pour qu’on veuille en croquer un morceau.

Amélia, 20 ans, qui dirige une entreprise de gemmes avec son petit ami, a posté le 27 juin une photo de sa rare trouvaille de cristal, créant le fil d’actualité « snacks interdits » en « sous-redit » (communauté), intitulée « Poulet frit interdit (c’est de la calcite.) » En un rien de temps, le message est rapidement devenu viral.

(Avec l’aimable autorisation d’Amelia Rude)

« Sachant que la ressemblance avec un poulet frit était plutôt frappante », a déclaré Amélia à Unilad, « je m’attendais à obtenir environ un millier de votes positifs, mais j’ai été surprise de son succès. »

Faisant allusion à cette pièce appétissante, l’aficionado des pierres précieuses a dit : « C’est un amas de carbonate de calcium. »

Elle a ajouté : « Il y a deux variétés : la calcite et l’aragonite. Un simple test de vinaigre ou de HCl (chlorure d’hydrogène), permettrait de le déterminer, mais je n’ai pas voulu éroder sa beauté naturelle et son aspect croustillant. »

(Avec l’aimable autorisation d’Amelia Rude)

Cependant, selon Amélia, les cristaux qui ressemblent à de la nourriture ne sont pas aussi rares qu’on puisse le croire. Elle a admis qu’elle n’avait jamais vu un cristal qui ressemblait autant à un poulet auparavant, mais a expliqué par exemple que « des tranches de rhodochrosite pouvaient ressembler à la fois à du jambon et à du pamplemousse, ses veinures et sa couleur rose lui donnant une apparence de viande crue. »

Après qu’Amélia s’est présentée comme la détentrice du cristal en forme de poulet frit sur Twitter, des centaines d’internautes ont laissé des commentaires pour la collectionneuse de pierres précieuses à l’œil avisé. « Je dois m’en procurer une pour me régaler les yeux », a écrit une personne. « J’essaierais de le mordre sans hésiter », a ajouté une autre personne.

(Illustration – Darryl Brooks / Shutterstock)

« Je vous félicite de posséder l’un des objets les plus sympas de la planète », a commenté un internaute, tandis que d’autres continuaient à saliver sur le savoureux amas de cristal, suppliant Amélia d’en donner son prix.

Amélia a ensuite publié une mise à jour sur Instagram le 29 juin en réponse à la frénésie virale suscitée par sa trouvaille à se lécher les doigts. « Bonjour de ma part et de celle de mon tendre poulet en cristal qui a l’air particulièrement appétissant aujourd’hui », a-t-elle écrit. « J’ai posté ça comme une blague […] Et ça a vraiment décollé ! »

(Avec l’aimable autorisation d’Amelia Rude)

Amélia a dit à Vice qu’elle achetait fréquemment de nouveaux cristaux pour sa collection de gemmes et a admis avoir choisi la calcite spécifiquement pour sa ressemblance marrante et inouïe avec un poulet frit croustillant.

« Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours ramassé les gemmes qui  me plaisaient », a-t-elle expliqué. Amélia a commencé à collectionner des pièces plus importantes en septembre 2019, et sa collection est rapidement passée d’une centaine de cristaux et de pierres précieuses à plus de 700.

(Avec l’aimable autorisation d’Amelia Rude)

« Je n’arrive pas vraiment à comprendre comment une chose aussi colorée et détaillée puisse se trouver à l’état naturel dans la terre » a-t-elle réfléchi, ajoutant : « Je pense que les roches et les minéraux sont parmi les plus belles choses que la nature puisse nous offrir. »

La bijoutière conseille à tous ceux qui le désirent de rechercher eux-mêmes un mélange de carbonate de calcium, de calcite et d’aragonite s’ils veulent posséder un jour eux aussi un morceau de faux poulet frit. La plus ressemblante des calcites, ajoute-t-elle, vient du Mexique.

(Avec l’aimable autorisation d’Amelia Rude)

Malgré une pléthore d’offres, le morceau de tendre poulet non-comestible d’Amélia n’est pas à vendre.

« Il ne vaut probablement pas plus de 30 dollars », a déclaré Amélia à Unilad. « Bien sûr, son attractivité pourrait valoir plus ! »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ