Le CSA demande aux médias de décompter le temps de parole d’Éric Zemmour

Par Epoch Times avec AFP
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Relaxé mercredi par la cour d’appel de Paris, Éric Zemmour n’est plus seulement un polémiste mais « un acteur du débat politique national » selon le CSA, qui demande aux médias audiovisuels de désormais décompter ses prises de parole.

« Au regard des récents développements », Éric Zemmour peut « être regardé dorénavant, tant par ses prises de position et ses actions, que par les commentaires auxquels elles donnent lieu, comme un acteur du débat politique national », a estimé le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) dans un communiqué mercredi soir.

Cette demande doit être appliquée par les médias dès jeudi, fait savoir le régulateur de l’audiovisuel, alors qu’une candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle est régulièrement évoquée.

« Censure : le CSA prend désormais le relais des juges. Je ne me tairai pas », a réagi sur Twitter le polémiste.

Il quitte Le Figaro et reste à CNews

Éric Zemmour avait annoncé cesser sa chronique hebdomadaire dans Le Figaro, le temps, avait-il dit, de promouvoir son livre à paraître le 16 septembre intitulé La France n’a pas dit son dernier mot.

Le chroniqueur continue d’intervenir sur CNews dans l’émission quotidienne aux côtés de Christine Kelly. « Nous sommes très surpris par la décision du CSA, car à date, il ne s’est pas déclaré candidat à l’élection présidentielle. Nous nous laissons le droit de commenter la décision du CSA ultérieurement », a indiqué la chaîne, jeudi.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ