Le gouverneur de New York signe le projet de loi sur l’avortement et ordonne que le One World Trade Center soit éclairé en rose

25 janvier 2019
Mis à jour: 25 janvier 2019

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a promulgué une loi qui permet aux mères d’avorter leur enfant à naître jusqu’à la naissance si leur vie ou leur santé est en jeu. Il a ensuite célébré la signature en ordonnant que la flèche en haut du One World Trade Center, et d’autres bâtiments de la ville, soit illuminé en rose.

La Reproductive Health Act (RHA) (Loi sur la santé génésique) a été adoptée par le Sénat de l’État de New York, dominé par les démocrates le 22 janvier, avec un vote de 38-24. Quelques instants après l’adoption du projet de loi, les gens dans la tribune ont applaudi pendant une vingtaine de secondes avant qu’on entende un manifestant pro-vie crier : « Que Dieu tout-puissant ait pitié de l’État de New York. »

Le projet de loi a également été adopté par l’assemblée de l’État le même jour par 92 voix contre 47. M. Cuomo, un démocrate, a signé le projet de loi peu après.

Les républicains, qui dirigeaient le Sénat de l’État de New York pendant une bonne partie du siècle dernier, ont bloqué l’étude du projet de loi pendant des années. Cependant, une fois que les démocrates ont pris le contrôle du gouvernement de l’État lors des élections en 2018, le gouverneur a fait une priorité de l’adoption de cette mesure.

La nouvelle loi permet à une mère de se faire avorter s’il y a une absence de vitalité fœtale ou si la grossesse est dans ses 24 premières semaines. Elle autorise également l’avortement après la 24e semaine si un médecin agissant de « bonne foi » détermine que l’avortement est nécessaire pour protéger la vie ou la santé de la mère. Le terme « santé » n’est pas défini dans la nouvelle loi.

La RHA permet également aux sages-femmes et aux infirmières de pratiquer des avortements par médicaments et aux auxiliaires médicaux de pratiquer certains avortements chirurgicaux.

M. Cuomo a qualifié l’adoption du projet de loi de « victoire historique pour les New-Yorkais et pour nos valeurs progressistes ». Il a ajouté qu’il craignait que le gouvernement fédéral ne puisse bientôt infirmer la décision de la Cour suprême dans l’affaire Roe c. Wade, surtout après la nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour supérieure, ce qui rendrait les juges plus conservateurs.

« Je savais bien que M. Gorsuch allait renverser Roe c. Wade. Alors qu’est-ce qu’on fait ? On se protège. Adopter une loi qui est une mesure prophylactique à l’action fédérale », a déclaré M. Cuomo plus tôt ce mois-ci lors d’un rassemblement.

Selon un communiqué, il a ensuite promis de légaliser l’avortement dans les 30 premiers jours après la nouvelle session.

M. Cuomo est un avocat pro-choix de longue date. En 2014, il a qualifié d’« extrêmement conservateurs » les partisans de la vie et a ajouté qu‘« ils n’ont pas leur place dans l’État de New York », selon le Washington Examiner.

La nouvelle loi a obtenu l’appui de nombreux démocrates et partisans de pro-choix, qui ont exprimé leur joie dans une déclaration le 22 janvier. En plus du One World Trade Center, M. Cuomo a également ordonné d’éclairer en rose le pont du gouverneur Mario M. Cuomo, le pont Kosciuszko et le bâtiment Alfred E. Smith à Albany.

Entretemps, les républicains ont déclaré que la loi augmenterait le nombre d’avortements tardifs et rendrait plus difficile la poursuite des suspects qui attaquent les femmes enceintes, selon le Wall Street Journal.

« Un bébé dans le ventre de sa mère n’est pas un objet inanimé, c’est une vie », a souligné la sénatrice républicaine Daphné Jordan. « Pensez à ce que vous permettez qu’on jette avec ce vote. »

Le groupe pro-vie New York State Right to Life a qualifié le projet de loi d’« extrême », disant qu’il a été présenté au public comme une simple mise à jour de la loi existante.

« La RHA va permettre l’avortement au-delà de 24 semaines jusqu’à la naissance, faire de l’avortement un « droit fondamental » et interdire toutes les limites, ce que Roe c. Wade n’avait *pas* fait », a déclaré le groupe dans un communiqué.

L’adoption du projet de loi de New York intervient le même jour qu’un juge fédéral de l’Iowa a jugé inconstitutionnelle la « loi sur l’avortement par battements du cœur », qui aurait interdit presque tous les avortements une fois que le bébé dans l’utérus a un battement de cœur détectable.

The Epoch Times

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Le miracle de la vie : de magnifiques photos des premiers moments
de la vie humaine montrent comment nous sommes nés

RECOMMANDÉ