Le gouverneur du Texas adopte un décret pour interdire aux entreprises de rendre obligatoire la vaccination

Par Mimi Nguyen-ly
13 octobre 2021
Mis à jour: 13 octobre 2021

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a publié lundi un décret interdisant aux entités de son État, notamment les employeurs privés, d’imposer l’obligation de se faire vacciner

« Le vaccin Covid-19 est sûr, efficace et constitue notre meilleure défense contre le virus, mais il doit être administré à ceux qui le souhaitent et ne doit jamais être imposé », a affirmé M. Abbott dans un communiqué après la publication de l’ordonnance.

Le décret (pdf) stipule : « Aucune entité du Texas ne peut obliger un individu, y compris un employé ou un consommateur, à se faire vacciner contre le Covid-19 s’il s’oppose à cette vaccination pour toute raison de conscience personnelle, fondée sur une croyance religieuse, ou pour des raisons médicales, notamment une guérison antérieure au Covid-19 ».

« Je suspends par la présente toutes les lois en vigueur dans les limites nécessaires pour faire respecter cette interdiction », a écrit M. Abbott dans l’ordonnance.

Il a également ajouté la question à l’ordre du jour de la troisième session législative spéciale, qui est actuellement organisée jusqu’au 19 octobre, pour donner aux législateurs la possibilité d’adopter une loi à effet similaire.

« Le décret sera annulé dès l’adoption de cette loi », a écrit M. Abbott.

Au mois de septembre, le président Joe Biden a publié une directive pour obliger les entreprises privées de plus de 100 employés à faire vacciner ou tester leurs employés chaque semaine. Une fois la directive entrée en vigueur, les entreprises sont passibles d’une amende de 13 600 dollars par infraction.

À l’époque, M. Abbott avait qualifié la décision de M. Biden d’« attaque contre les entreprises privées » et déclaré que « le Texas travaille déjà à mettre un terme à ce coup de force », rejoignant ainsi plus d’une douzaine d’États qui se sont opposés au mandat.

Le texte du dernier décret de M. Abbott, GA-40, stipule que « dans un autre exemple d’excès fédéral, l’administration Biden impose maintenant à de nombreuses entités privées des obligations de vaccination contre le Covid-19, provoquant des perturbations au niveau de la main-d’œuvre qui menacent le redressement continu du Texas après le désastre provoqué par le Covid-19 ».

Il ajoute que « d’innombrables Texans craignent de perdre leur gagne-pain en refusant de se faire vacciner contre le Covid-19 pour des raisons de conscience personnelle, fondées sur une croyance religieuse, ou pour des raisons médicales, notamment une guérison antérieure au Covid-19 ».

Le gouverneur a noté dans son décret que le corps législatif du Texas « a pris soin de prévoir des dérogations permettant aux personnes de ne pas être contraintes de se faire vacciner pour des raisons de conscience ou des raisons médicales ».

En juin dernier, M. Abbott avait déjà promulgué une mesure interdisant aux entités gouvernementales et aux entreprises privées d’exiger une preuve de vaccination contre le Covid-19 pour pouvoir bénéficier d’un service ou entrer sur le territoire. Les entreprises qui ne se conforment pas à la loi ne pourront pas passer de contrats avec l’État et ne pourront pas recevoir de subvention.

Un précédent décret signé par M. Abbott au mois d’avril ne couvrait pas les entreprises privées pour ce qui est des passeports vaccinaux.

Mimi Nguyen Ly est journaliste en Australie. Elle couvre l’actualité mondiale et plus particulièrement l’actualité américaine. Elle est titulaire d’une licence en optométrie et en sciences de la vision de l’université de New South Wales. Contact : mimi.nl@epochtimes.com.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ