Le langage développe la matière grise du cerveau

6 août 2015
Mis à jour: 15 août 2016

 

La connaissance d’une langue supplémentaire, en plus d’être capable de comprendre des personnes d’une autre ethnie, augmente vraiment notre intelligence. Les gens qui parlent deux langues ou plus ont plus de matière grise dans certaines zones du cerveau.

Des chercheurs de l’hôpital universitaire de Georgetown ont découvert que la connaissance d’une langue étrangère augmente la taille des zones du cerveau responsables de la concentration et de la mémoire à court terme.

Une nouvelle langue ajoute aux nombreuses années d’expérience de nouvelles fonctionnalités et modifie vraiment le cerveau, rapporte le DailyMail.

Des études antérieures ont échoué à identifier clairement les avantages d’apprendre d’autres langues. Les divergences d’opinion relèvent des différentes apporches utilisés pour évaluer les avantages des compétences linguistiques.

Tenant compte de cela, les chercheurs ont décidé d’aller dans l’autre sens. Ils ont comparé le volume de matière grise du cerveau chez les adultes qui connaissent une ou plusieurs langues.

La nécessité de parler dans les deux langues améliore le contrôle mental, ce qui conduit à des changements dans le cerveau. Ils ont observé plus de matière grise chez les polyglottes au niveau des régions frontales et pariétales du cerveau qui contrôlent directement des tâches.

En outre, les chercheurs ont comparé le volume de matière grise chez les personnes qui parlent anglais et la langue des signes avec ceux qui sont à l’aise en anglais et en espagnol. Les représentants des deux groupes ont augmenté la quantité de mots utilisés.

Cependant, ceux parlant la langue des signes n’avaient aucune augmentation de matière grise par rapport aux polyglottes. Ainsi, le développement du cerveau ne se produit que pendant le développement du langage parlé.

Des études antérieures notent également que la connaissance de plusieurs langues améliore la pensée et même protège contre la maladie d’Alzheimer. Donc, si vous cherchez une motivation supplémentaire pour l’étude, la voilà.

Bonne chance !

 

Version originale: Изучение языков развивает серое вещество мозга

 

RECOMMANDÉ