Le maire de Béziers propose un dépistage au coronavirus, l’État bloque son initiative

Par Emmanuelle Bourdy
7 mai 2020
Mis à jour: 7 mai 2020

Le maire de Béziers Robert Ménard, souhaite réaliser un dépistage du coronavirus de tout le personnel travaillant en crèches et dans les écoles. L’ARS (Agence régionale de la santé) bloque cette initiative, en argumentant que ces tests ne peuvent pas être utilisés en guise de mesure de prévention.

Robert Ménard ne décolère pas devant l’État et l’ARS qui l’empêchent de réaliser ces tests depuis ce mercredi matin. Il qualifie cette décision de « surréaliste et scandaleuse », rapporte France Bleu.

Il souhaitait que les 800 enseignants et agents des écoles et des crèches de Béziers puissent bénéficier d’un test PCR gratuit par prélèvement naso-pharyngé. La ville proposait donc de payer le coût de ces tests, soit un montant de 40 000 euros, que le laboratoire Labo Sud aurait réalisé en drive-in.

Pascal Durand, directeur premier recours de l’ARS Occitanie a rétorqué : « Nous n’empêchons personne de faire des tests, mais il faut les réaliser à bon escient, ils ne peuvent être utilisés en prévention. » Selon lui, « c’est au médecin de décider si les symptômes constatés nécessitent de faire un test de dépistage. Ces tests entrent dans un processus de soin et de protection des personnes et en aucun cas ne peuvent servir de mesure de prévention ». Il rappelle que « les tests ne protègent pas, ils servent à identifier ou confirmer une contamination au Covid-19 et organiser la prise en charge du malade ».

Mais cela n’arrive pas à convaincre Robert Ménard qui pense que c’est « une duperie », déclarant que « ça a été le même sketch pour les masques ». Il s’est exprimé dans un communiqué dans lequel il explique que « cette opération était prise en charge à 100  % par la Ville de Béziers. Elle ne coûte pas un centime à la Sécurité sociale ! Mais on me rétorque que le testing massif n’est pas la stratégie adoptée pour lutter contre le coronavirus ».

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

« Quand une municipalité trouve les moyens de se débrouiller toute seule, ça ne plaît pas et on l’en empêche ! C’est grave », fulmine le maire qui ne mâche pas ses mots et juge les explications de l’ARS étant « incompréhensibles et hypocrites ».

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ