Le maire de Signes décède en tentant d’empêcher un dépôt sauvage de gravats

Par Suzanne Durand
6 août 2019 Mis à jour: 6 août 2019

Dans le département du Var, Jean-Mathieu Michel, maire de Signes depuis 1983, âgé de 76 ans, est décédé lundi après-midi de la suite de ses blessures. Il a été renversé par un fourgon sur un chemin privé de sa commune.

C’est à proximité du circuit Paul-Ricard que l’élu qui circulait avec des amis sur la départementale 402 a aperçu des employés en BTP en train de décharger illégalement des gravats sur un chemin privé.

D’après France Bleu, le maire s’est donc arrêté et a demandé aux deux hommes de recharger leurs gravats. Ces derniers ont obéi, mais en repartant leur véhicule a heurté violemment M. Michel.

Est-ce un accident ou un acte volontaire ? L’enquête des gendarmes de la compagnie de La Valette devra le déterminer.

Le conducteur du véhicule et son passager ont été placés en garde-à-vue.

L’annonce du décès de Jean-Mathieu Michel a immédiatement suscité une très vive émotion chez les élus varois.

Ce mardi, pour rendre hommage à Jean-Mathieu Michel, les drapeaux seront en berne dans 153 communes du Var, a précisé Jean-Pierre Véran, président de l’Association des maires du Var, qui s’est dit « effondré » par ce décès. « La République est en deuil. Mourir dans l’exercice de ses fonctions, c’est inacceptable », a-t-il rajouté.

Le Préfet du Var s’est déplacé sur les lieux du drame.

RECOMMANDÉ