Le naturel au quotidien

26 juin 2013
Mis à jour: 29 octobre 2017

On entend dire un peu partout que nos cosmétiques regorgent de produits chimiques, sources de perturbateurs endocriniens à l’origine de certains cancers, de troubles hormonaux et de stérilité. Personne n’en veut mais il est parfois difficile de savoir quels produits choisir… on prête souvent des vertus naturelles à un grand nombre de crèmes, affirmant qu’elles contiennent  des huiles précieuses alors que la réalité est tout autre.

Sur les étiquettes rédigées en caractères si petits qu’il faut une grosse loupe et un dictionnaire pour la déchiffrer, on comprend que l’huile d’argan ou de grenade, très à la mode, ne représentent que 3 ou 5% de la composition de la majorité des cosmétiques. Ceux-ci sont composés en majorité de paraffine, d’eau et d’agents de conservation. D’autres ajouts sensés lifter la peau, la nettoyer en profondeur sont ajoutés, mais toujours en quantité minime.

Quelques conseils

Pour se laver, il est préférable de choisir un savon de Marseille, d’Alep ou les savons artisanaux ayant le label bio comme pour les shampoings. Ne les utilisez pas plus d’une fois par jour pour éviter que la faune microbienne, qui vit en symbiose avec la peau, soit éliminée avec le savon, laissant la place aux mycoses et bactéries pathologiques.

Pour rafraîchir le visage le matin, utilisez un hydrolat de fleur. Si vous avez dans le jardin des roses non traitées, des calendulas, des pâquerettes, ainsi qu’une cafetière italienne réservée à cet effet, remplacez le café par des pétales de fleurs et vous obtiendrez un hydrolat de fleurs que vous pourrez conserver dans votre réfrigérateur une quinzaine de jours.

Pour vous brosser les dents, utilisez de l’argile blanche, mélangée à un peu de sel et à quelques gouttes d’huile essentielle de thym par exemple, qui agit comme antibactérien.

L’argile – blanche, verte, ou rose –,  sert aussi à gommer la peau. L’argile verte, associée à de l’hydrolat d’hamamélis, est recommandée pour la peau grasse et acnéique. L’argile rose convient particulièrement aux peaux sèches et matures. Ajoutez-y quelques gouttes d’huile d’argan et de l’hydrolat de rose par exemple. Pour booster votre peau, associez à l’argile, du kiwi et du concombre mixé ainsi que deux gouttes d’huile essentielle de lavande vraie. Préparez le masque en mélangeant l’argile et les produits liquides afin d’obtenir une pâte de la consistance d’un yaourt épais. Étalez sur le visage en évitant les yeux. Vous pouvez en profiter pour mettre un sachet de thé tiède ou une compresse d’hydrolat de bleuet sur chaque œil pour les reposer. Allongez-vous un quart d’heure en méditant ou en écoutant une musique douce puis rincez-vous le visage avec de l’eau tiède. Essuyez-vous et appliquez votre crème habituelle.

Nourrir la peau

Quelle que soit l’huile que vous choisissez, prenez une huile de première pression à froid. Ce procédé d’extraction est le seul qui permette à l’huile de conserver toutes ses propriétés.

Huile d’abricot: riche en vitamine A et E ainsi qu’en phytostérols, c’est un véritable coup d’éclat pour les peaux fatiguées. Huile anti-âge et après-soleil.

Huile d’amande: riche en oméga-9, nourrit les peaux très sèches, fragiles ou abimées

Huile d’argan: raffermissante, assouplissante, antioxydante et anti-âge, elle est très utile aux peaux sèches, déshydratées, matures et dévitalisées, son odeur particulière peut être modifiée à l’aide d’huile essentielle comme la lavande qui est réparatrice.

Huile d’argousier: à mélanger avec d’autres huiles, elle protège la peau du soleil, est un anti-âge puissant et a un pouvoir adoucissant et cicatrisant.

Huile d’avocat: excellente huile antiride avec des propriétés pénétrantes exceptionnelles.

Huile de coco: elle contient de l’acide laurique qui a des vertus antibactériennes, antifongiques et antivirales, elle est donc idéale pour soigner l’acné, l’eczéma et les peaux fragiles.

Huile de jojoba: Elle convient à toutes les peaux, elle protège de la déshydratation et pénètre en profondeur dans la peau sans laisser de film gras en surface.

Soigner ses cheveux

Choisissez des shampoings naturels comme Weleda, Lavera, Dr Hauschka. Ce sont des produits doux sans additif nocif. Si vous avez des cheveux cassants, frisés ou teints, n’hésitez pas à faire un masque d’huile de coco, de karité ou d’olive désodorisée et laissez agir une à deux heures ou la nuit si vous le pouvez. N’en mettez pas trop et si vous avez les cheveux gras, ne couvrez que les pointes.

Fabriquer son shampoing

50 cl d’hydrolat de romarin, 50 gr de savon de Marseille râpé, 10 gr de potasse. Faire bouillir l’eau et incorporer le savon puis la potasse et remuer jusqu’à obtenir une émulsion homogène puis laisser bouillir encore 30 mn pour épaissir le produit. Une fois tiédie, ajouter entre 10 et 15 gouttes d’huile essentielle de romarin pour fortifier les cheveux, de lavande pour les purifier ou de camomille pour donner de la lumière aux cheveux clairs. Verser dans un flacon et utiliser rapidement.

Après avoir rincé les cheveux, faites un dernier rinçage à l’eau froide à laquelle vous ajoutez du vinaigre ou un jus de citron. Cela referme les écailles du cheveu et le fortifie.

RECOMMANDÉ