La signification mystérieuse et sacrée du nombre 3

Par Romina Garcia
20 novembre 2019
Mis à jour: 11 septembre 2021

Plusieurs croyances soutiennent que le nombre 3 est un nombre sacré lié au divin et pouvant expliquer les mystères de l’univers. De Pythagore à Nikola Tesla, des religions à Isaac Newton avec son alchimie, ils croyaient que c’était un nombre surnaturel.

Au 6e siècle avant JC, le mathématicien et philosophe grec Pythagore introduisit son célèbre théorème A² + B² = C². La formule de Pythagore explique la relation mathématique existant entre les trois côtés du triangle rectangle, et les chercheurs du monde entier pensent qu’elle était à l’origine basée sur la conception des pyramides égyptiennes. Selon l’enquête, Pythagore a étudié avec les « grands maîtres de l’Égypte » et c’est lui qui a apporté le savoir et la sagesse de l’Égypte en Grèce, donnant naissance à la philosophie grecque, selon les recherches de l’Ancien Code.

Pythagore et Nikola Tesla accordent une importance extrême au chiffre 3. Pour Pythagore et ses fidèles, le triangle représentait le chiffre 3 et l’ascension, qui était la clé pour résoudre de nombreux mystères cachés. Il affirmait que sa connaissance provenait directement du « divin ». Ses connaissances furent les premières en relation avec le sacré et le divin.

Les trois grandes pyramides du plateau de Gizeh en Égypte, qui représentent l’une des premières civilisations de la planète, ont utilisé à la perfection la géométrie, les mathématiques et l’architecture. Le triangle est l’une de ces formes archétypales fondamentales qui est peut-être liée à la conscience humaine.

Illustration (blueMix/Pixabay)

Le chiffre 3 est également important dans la biologie des organismes vivants. Les scientifiques ont découvert que la structure de l’ADN est telle que tous les organismes vivants dépendent de trois types de très grandes molécules pour toutes leurs fonctions biologiques. Ces molécules sont de l’ADN, de l’ARN et des protéines et sont classées comme macromolécules biologiques. Le code génétique est constitué de « mots » de trois lettres appelés codons formés à partir d’une séquence de trois nucléotides (par exemple, ACT, CAG, TTT). Cela rend le chiffre trois très important, puisque vous pouvez dire qu’il représente la clé de notre existence, la clé de la compréhension du langage complexe de l’ADN.

Isaac Newton était l’un des scientifiques les plus influents du XVIIe siècle. Il a présenté ce qui allait devenir la base de toute la physique moderne : les trois lois du mouvement, mais beaucoup ne savent pas qu’il était un personnage extrêmement mystique et extrêmement intéressé par l’alchimie. Dans ses documents sur la philosophie, l’astronomie et les mathématiques a été trouvé une traduction d’un document ancien appelé « la Table d’émeraude », également appelée table de Smaragdine, ou Tabula Smaragdina en latin, qui fascine les alchimistes depuis des centaines d’années. On pense que cette table contient des informations sur la pratique de l’alchimie et les secrets de l’univers.

On considère que la Table d’émeraude contient l’ancienne sagesse de la transmutation, les secrets du cosmos et de la longévité et, selon les chercheurs, cette table a été découverte dans les grandes pyramides il y a des milliers d’années, et elles renferment la phrase écrite : « Trois est le grand mystère, qui vient de celui qui est plus grand », donc, fondamentalement, il semble que ce soit le numéro trois qui relie l’univers au cosmos.

Table d’émeraude (Wellcome Images/ Wikimedia Commons/CC BY 4.0)

Dans la religion hindoue, trois grands dieux maintiennent l’équilibre. Le grand dieu Brahma est celui qui crée toutes choses, Vishnu est celui qui maintient la réalité et Shiva qui est responsable de la destruction.

Il a également été découvert que de nombreuses cultures de l’Inde et de l’Asie anciennes représentent des créatures avec un troisième œil, ce qui est rare dans cette partie du monde. On dit que c’est le centre du pouvoir spirituel.

Dans la pratique de la franc-maçonnerie, il y a une notion récurrente selon laquelle deux parties ne peuvent trouver un équilibre qu’en ajoutant une troisième structure centrale, pour ainsi dire, et cette structure centrale est souvent représentée comme le « troisième œil ».

Dans la religion bouddhiste, le chiffre trois est appelé « les trois saints de l’Occident », ce qui représente le pouvoir des trois qui se manifeste de manière sacrée à partir de la conscience, de l’équilibre et de l’harmonie.

Les grottes de Longmen ( Rialfver/ Wikimedia Commons/ CC BY-SA 3.0)

Dans le bouddhisme Mahayana, les trois guides sont Amitābha, le bouddha de la Lumière infinie, et ses deux compagnons, l’un qui représente la sagesse et l’autre la compassion.

Il y a « les trois mages » dans la religion chrétienne, trois sages qui arrivèrent à la naissance de Jésus.

Ces mages appartenaient à l’ancien sacerdoce de Perse et leur histoire remonte à 2000-3000 avant J.C. Ces personnes, les mages, étaient passionnées par l’astronomie et le mouvement des corps célestes, ils étaient astronomes, et selon l’histoire, les trois sages ont parcouru des milliers de kilomètres pour atteindre « la Terre sainte » et ont trouvé Bethléem sans carte, juste en suivant une étoile.

Rois mages (Mateo Gilarte/Wikimedia Commons/ Dominio Público)

Les trois cadeaux offerts à Jésus-Christ par les « Trois Rois » étaient l’or représentant tous les besoins matériels dont l’enfant aurait besoin tout au long de sa vie, l’encens qui est une résine aromatique ancienne, qui quand elle brûle permet l’expansion et l’illumination de la conscience, et la myrrhe qui est une huile ancienne associée à la mort et à l’embaumement qui représente l’au-delà. Mais la question ici est : pourquoi seulement ces trois cadeaux ?

Il existe une théorie selon laquelle la clé pour libérer le pouvoir du chiffre trois réside dans le mystère de la Sainte Trinité, à savoir que la notion de trois personnes divines dans un Dieu fait référence aux trois états d’être :

Dieu le Père, le moi intellectuel, Dieu le Fils, l’être physique, et Dieu le Saint-Esprit, le soi aspirant.

Le nombre 3 peut être une porte pour comprendre de nombreuses questions de la vie et de l’univers que nous ne connaissons toujours pas.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ