« Le paradis existe vraiment ! » lui dit sa tante après une EMI  - c’est l’histoire que raconte la photo d’un tatouage devenu viral sur Instagram

Par Bertrand
27 juin 2019 Mis à jour: 12 juillet 2019

La photo d’un tatouage composé de lettres décousues gravées sur un poignet sur lequel on peut lire, « C’est réel » a été posté la semaine dernière sur Instagram. Devenue virale en raison de l’histoire qui s’y rattache, celle-ci a suscité de nombreux commentaires positifs sur la foi et la croyance au paradis.

Maddie Johnson, de Californie, a partagé sur Instagram une photo du tatouage qu’elle venait de se faire graver sur son poignet, rappelant l’histoire de l’époque où sa tante a eu une crise cardiaque soudaine et comment, après avoir survécu à cette épreuve, a-t-elle écrit «C’est réel » sur un bloc-notes en pointant son doigt « vers le ciel. »

La tante de Johnson, Tina Hines de Phœnix, en Arizona, a eût une crise cardiaque subite l’année dernière alors qu’elle se promenait avec son mari, Brian Hines.

« D’après les médecins, elle est décédée et a été ramenée à la vie quatre fois par mon oncle Brian et les premiers secours avant son arrivée à l’hôpital », a écrit Mme Johnson.

Voir cette publication sur Instagram

Had the opportunity to do a really special tattoo the other day, take a second to read the story you won’t regret it ???????? . @madiejohnson – “My Aunt Tina, one of the healthiest and most amazing people I know had an unexpected cardiac arrest and according to doctors had died and was brought back to life four times by first responders before arriving to the hospital. She was put on a defibrillator and after miraculously waking up the first thing she did, unable to speak because she was intubated, was ask for a pen and in my cousins journal wrote “it’s real”✍???? The people in the room asked “what’s real?” and she responded by pointing up to heaven with tears in her eyes.”

Une publication partagée par Suede Silver (@suedesilver) le


Nous l’avons choqué plusieurs fois sans succès avec un défibrillateur et après s’être réveillée miraculeusement, la première chose qu’elle a faite, incapable de parler parce qu’elle était intubée, c’était de demander un stylo et d’écrire « C’est réel » sur le bloc-notes de ma cousine, poursuit Mme Johnson.

Les personnes présentes dans la pièce ont demandé : « Qu’est-ce qui est réel ? » Elle a répondu en pointant le doigt au ciel avec les larmes aux yeux.

Le post a recueilli plus de 18 000 « like », et l’article connexe de son tatoueur, qui a qualifié le tatouage de « vraiment spécial », a cumulé plus d’un million de like.

Voir cette publication sur Instagram

(sharing because this story is too cool not to share) A little over a year ago my Aunt Tina, one of the most amazing, discerning, and healthy people I know had an unexpected cardiac arrest and according to doctors had died and was brought back to life four times by my Uncle Brian and first responders before arriving to the hospital. She was put on a defibrillator and after miraculously waking up the first thing she did, unable to speak because she was intubated, was ask for a pen and in my cousins journal wrote “it’s real”. The people in the room asked “what’s real?” and she responded by pointing up to heaven with tears in her eyes. Her story is too real not to share and has given me a stronger confidence in a faith that so often goes unseen. It has given me a tangibleness to an eternal hope that is not too far away. I love you @_tinahines! The way you boldly love Jesus and others has changed the way I hope to live and love❤️

Une publication partagée par Madie Johnson (@madiejohnson) le

Johnson a confié que ce qu’a vécu sa tante avait renforcé sa conviction en une « foi si souvent enfouie en nous-mêmes. »
« Cela a ranimé concrètement en moi l’idée de l’espérance en la vie éternelle qui au final n’était pas très loin de moi. »

Les photos publiées par sa nièce montrent la similitude littérale existant entre le message écrit de sa tante et la gravure du tatouage.

Sur le compte Instagram de Mme Hines, la description du profil se lit comme suit : «Le paradis est réel. A survécut à un arrêt cardiaque subit. Décédée 27 min, défibrillisée 6 fois », avec la date du 12 février 2018 accompagnant le post. Elle a également ajouté : « Adepte du Christ. Mère de 4 enfants formidables. »

Tina Hines, la tante de Johnson, a expliqué à AZ Family que ce qu’elle avait vu était « tellement réel et les couleurs si éclatantes. »

« C’était presque comme la vision d’un soleil. Et ensuite, Jésus est apparu, il se tenait là, debout, devant des portes noires. ». La chaîne a rapporté que dès que cette vision du Christ lui est apparue, elle a eu le sentiment que ce n’était pas son heure.

Voir cette publication sur Instagram

I am sharing this because many have asked and want to know more. If you’d like you can watch my aunt and uncle meeting the paramedics who saved her on the link in my bio. While my Aunt’s story has impacted me in ways I can’t explain, I was not there when my Aunt collapsed. My Uncle Brian, my cousin Tatum, and their friend Jeff were there when she collapsed in her Arizona driveway. They were getting ready for a hike one second, and the next second saw my Aunt unconscious on the ground. My Uncle Brian and Jeff immediately did chest compressions before first responders arrived. My cousin Tatum watched as her dad tried to save her mom. In fact, paramedics stated she had no pulse and was shocked five times (I thought four). I hope to share more parts of the story soon, through the eyes of others who were there.

Une publication partagée par Madie Johnson (@madiejohnson) le


L’équipe de secours a également déclaré à la chaîne de télévision que cette intervention les avait tellement impressionnés, qu’ils avaient prévu de raconter l’histoire à leurs enfants. « Nous avons fini par la choquer trois fois sur les lieux et deux fois sur le trajet », a déclaré un pompier à AZ Family. « Je n’ai encore jamais choqué personne cinq fois. ».

« C’est l’un de ces appels qu’aucun de nous n’oubliera jamais. » « J’ai été témoin d’un miracle, c’est ma façon de voir les choses », a déclaré un autre pompier.

Selon des commentaires sur le post Instagram de Johnson, l’histoire de son nouveau tatouage aurait également été largement partagée sur les réseaux Facebook et Twitter.

Ce que Mme Hines a vécu était une expérience de mort imminente, ce qui n’est pas rare : environ 200 000 personnes en témoignent chaque année aux États-Unis. Des études menées dans le monde entier ont montré que les EMI (Expérience de mort imminente) (NDE  en anglais : Near Death Experience) sont une expérience humaine fréquente, même si la science n’a pas encore expliqué ce phénomène.

Nelson Abreu, ingénieur et chercheur sur les expériences hors du corps, y compris les EMI, dans un livre intitulé « La conscience au-delà du corps – preuves et réflexions », a écrit: « Dans plusieurs études, presque toutes les personnes ayant vécu une EMI ont signalé une forte diminution ou une perte totale de la peur de la mort à la suite de leurs EMI. Presque tous ceux qui ont vécu cette expérience (jusqu’à 98 %) ont acquis la certitude d’une vie après la mort. »

Parmi les expériences communes qui ont été rapportées pendant les EMI, les similitudes les plus fréquentes que l’on a pu constater sont : voir des êtres chers décédés, rencontrer des anges ou d’autres êtres transcendantaux, des sentiments de légèreté et d’euphorie, et être capable de voir son propre corps physique à distance.

RECOMMANDÉ