Le « parrain des chiens de Harlem » offre ses services de toilettage gratuits aux propriétaires d’animaux touchés par la pandémie

Par CNN
24 juin 2020
Mis à jour: 24 juin 2020

Brian Taylor travaille dur pour garder les chiens de New York propres et en bonne santé, en offrant des services gratuits, aux « familles d’animaux de compagnie » financièrement touchés par la pandémie de coronavirus.

« Chaque mois, j’offre à deux ou trois clients des services de toilettage gratuits », a déclaré Brian Taylor à CNN.

Le toiletteur est propriétaire du Harlem Doggie Day Spa, qui propose aussi des services de garderie, de pension sans cage et de promenade pour chiens. Cependant, ces services ont cessé lorsque le gouvernement de l’État de New York a ordonné la fermeture des entreprises « non essentielles » il y a plus de deux mois.

« J’ai perdu 80 % de mes clients. Je suis passé de 400 à 500 chiens par mois à moins de la moitié, maintenant », a expliqué Brian.

Il compte ainsi sur les services de toilettage pour garder ses portes ouvertes.

« La plupart de mes clients ne voyagent pas et travaillent à domicile », dit-il.

Mais ses clients sont fidèles – et ont montré qu’ils pensaient toujours à lui. Après que Brian a parlé sur les médias sociaux d’un fonds d’aide aux chiots, ils ont acheté des cartes-cadeaux pour aider à maintenir l’entreprise ouverte et aider ceux qui ont besoin de quelqu’un pour prendre soin de leurs boules de poils.

Avec l’aimable autorisation de Brian Taylor

On me dit : « Je connais d’autres personnes qui ne peuvent se le permettre – voici 50 dollars », a déclaré Brian. Avec l’aide de ses habitués, Taylor a récolté 2 000 $ et a aidé une douzaine de propriétaires d’animaux de compagnie jusqu’à présent.

Le coût est de 75 $ pour un toilettage régulier. Mais comme la plupart des pelages des chiens sont très abîmés après deux mois sans toilettage, un nettoyage correct peut coûter jusqu’à 200 $.

« Les propriétaires veulent que leur chien sente bon », dit-il. « Les chiens occupent une place importante dans notre vie. Surtout quand on ne peut pas trouver le bonheur auprès des gens. »

Brian assure de garder le travail sécuritaire, en respectant les directives de distanciation sociale.

« Tout le monde doit porter des masques et des gants quand ils arrivent. J’amène le chien directement à la baignoire et j’utilise un shampoing qui tue tout à son contact », ajoute-t-il.

De plus, il ne toilette qu’un chien à la fois.

« Les transactions financières sont toutes en ligne pour réduire le contact. Je vais aussi ramasser les chiens et les ramène à la maison », dit-il.

Le parrain des chiens de Harlem

Taylor est affectueusement connu dans son quartier sous le nom du « parrain des chiens de Harlem »« Le nom est autoproclamé », a admis Brian en riant. « Tout ce qui concerne les chiens à Harlem et à New York, j’ai toujours été impliqué, ou mon entreprise l’a soutenu. »

Bien qu’il ait toujours aimé les animaux, Brian a commencé sa carrière en finances. « Je suis un banquier devenu toiletteur de chiens », dit-il.

Illustration (Pixabay)

Il a décidé de se faire certifier comme toiletteur en 2010 après avoir remarqué qu’il n’y avait pas beaucoup d’installations de toilettage à Harlem. Une décennie plus tard, il a toiletté plus de 6 000 chiens.

Taylor emploie généralement des stagiaires pendant les mois d’été, mais cela a été coupé à la suite de la crise sanitaire.

« Cette année a été un défi pour moi, car j’ai généralement une aide supplémentaire », admet-il.

Il emmène ses talents à travers le pays.

Taylor prévoit maintenant une tournée de huit jours en juillet pour aider les propriétaires d’animaux de compagnie dans tout le pays. Il commencera à New York et terminera à Los Angeles.

« Je vais fermer le magasin pendant trois semaines. C’est quelque chose que j’essaie de faire depuis des années, et maintenant je comprends ce que je dois le faire », a-t-il déclaré.

Avec l’aimable autorisation de Brian Taylor

Il peut toiletter environ huit chiens à la fois à l’intérieur de sa camionnette.

« J’espère que dans chaque ville, nous pourrons donner des produits gratuits et apprendre aux gens à réduire les noeuds », dit-il.

Pendant son voyage, Brian espère qu’il pourra entrer en contact avec des refuges et des magasins de toilettage appartenant à des Afro-Américains.

« Il n’y a pas beaucoup d’Afro-Américains qui possèdent des entreprises de toilettage. Le soutien vient quand vous apportez votre aide », ajoute-t-il.

Offres d’aide en cours de route

Après que Brian a annoncé son plan sur Facebook, des toiletteurs de tout le pays ont proposé leur aide. Ils ont dit : « Si vous venez dans ma ville, je vous aiderai à toiletter des chiens », a déclaré le toiletteur.

De plus, deux fabricants de shampoing lui fournissent du shampoing. Pour l’instant, Taylor prévoit de faire des arrêts à Atlanta, Philadelphie, Washington et Dallas.

« Nous allons arrêter et toiletter les chiens gratuitement », dit-il, en faisant remarquer que les gens aiment les animaux, qui font partie de leur famille. « Il faut montrer aux gens à quel point vous êtes passionné. Ça fait du bien, c’est tout. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ