Le PDG de Pfizer prévoit des injections annuelles contre le Covid-19

Par Zachary Stieber
28 septembre 2021
Mis à jour: 28 septembre 2021

Le PDG de Pfizer estime que les gens finiront par avoir besoin d’une injection annuelle contre le Covid-19.

Stéphane Bancel, PDG de Moderna, a déclaré la semaine dernière être convaincu que la pandémie de Covid-19 prendra fin l’année prochaine. Selon lui, de plus en plus de personnes se feront vacciner contre le Covid-19, et celles qui ne le feront pas obtiendront une immunité naturelle en se remettant de la maladie.

« De cette façon, nous allons nous retrouver dans une situation similaire à celle de la grippe : soit vous vous faites vacciner et vous passez un hiver agréable, soit vous ne le faites pas et vous risquez de tomber malade et peut-être même de finir à l’hôpital », a-t-il déclaré à un journal suisse.

Albert Bourla, le PDG de Pfizer, a affirmé dans l’émission « This Week » sur ABC qu’il estimait que la vie normale reprendrait dans un délai d’un an.

« Je ne pense pas que cela signifie que les variants vont disparaître. Je ne pense pas non plus que cela signifie que nous pourrons vivre sans être immunisés – sans être vaccinés, en fait. Mais cela reste à voir », a-t-il déclaré.

« Le scénario le plus probable pour moi, est le suivant : puisque le virus est répandu dans le monde entier, de nouveaux variants vont continuer à apparaître. Et, aussi, nous aurons des vaccins dont les effets dureront au moins un an. Et je pense que la vaccination annuelle sera le scénario le plus probable. Mais nous ne savons pas vraiment. Nous devons attendre et examiner les données », a-t-il ajouté.

De nombreux Américains se font vacciner contre la grippe chaque année et certains experts estiment que les vaccinations anti Covid-19 deviendront obligatoires une fois par an, en raison notamment de la baisse de l’efficacité des vaccins.

Trois vaccins Covid-19 sont autorisés ou approuvés pour être administrés aux États-Unis. Le vaccin Pfizer-BioNTech est le seul autorisé ou approuvé pour les enfants de 12 à 17 ans. Au cours des dernières semaines, les organismes de réglementation américains ont autorisé l’administration de trois doses, ou rappels, des vaccins Pfizer et Moderna aux personnes dont le système immunitaire est faible. La semaine dernière, les autorités ont élargi l’autorisation du vaccin Pfizer, en permettant des rappels pour des dizaines de millions de personnes.

Pfizer prévoit de demander prochainement l’autorisation de vacciner les enfants dès l’âge de six mois, et les autorités chargées de la réglementation n’ont encore rejeté aucune de ses demandes relatives aux vaccins.

Le Dr Rochelle Walensky, responsable des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), a déclaré lors d’une récente interview qu’elle ne sait pas si les injections annuelles anti Covid-19 seront recommandées.

« Votre question est importante et nous n’avons pas nécessairement la réponse pour le moment. Nous nous efforçons de garder une longueur d’avance sur le virus », a-t-elle déclaré.

Elle a déclaré un mois plus tôt que les responsables « ne prévoyaient pas nécessairement une telle mesure chaque année ».

Zachary Stieber couvre l’actualité américaine, notamment la politique et les affaires judiciaires. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste pour la ville de New York au journal Epoch Times.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ