Le préfet des Alpes-Maritimes annonce que certaines plages pourront rouvrir dès ce week-end

Par Emmanuelle Bourdy
13 mai 2020
Mis à jour: 13 mai 2020

Une annonce qui va faire des heureux…

En effet, le préfet des Alpes-Maritimes, invité de France Bleu Azur ce mardi matin, a annoncé que les plages azuréennes allaient, dès ce week-end, être de nouveau accessibles.

Le préfet des Alpes-Maritimes, Bernard Gonzalez, a expliqué que tous les maires qui souhaitent la réouverture de leurs plages dès samedi, doivent en faire la demande cette semaine. « J’examinerai chaque dossier avec l’ambition d’ouvrir dès ce week-end nos plages », a-t-il annoncé.

Les maires des communes littorales doivent donc constituer un dossier et le faire remonter à la préfecture des Alpes-Maritimes.

Bernard Gonzalez précise cependant que cette réouverture sera soumise à des conditions. « Une utilisation dynamique pour marcher ou des sports individuels, mais il ne s’agit pas d’envisager une utilisation traditionnelle de la plage », informe-t-il. Il conclut : « Dans l’immédiat, on part sur du dynamique, pas de bronzage, pique-nique et autre. »

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ