Le premier cas connu de nouvelle souche du virus du PCC aux États-Unis est confirmé au Colorado

Par Jack Phillips
30 décembre 2020
Mis à jour: 30 décembre 2020

Une nouvelle souche potentiellement plus contagieuse du virus du PCC qui cause le Covid-19 a été confirmée au Colorado. C’est la première fois qu’elle est détectée aux États-Unis, selon les autorités sanitaires.

Les autorités sanitaires de l’État ont informé les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) de la présence de cette souche, qu’ils ont découverte chez un homme d’une vingtaine d’années dans le comté d’Elbert. Les autorités ont déclaré que l’homme n’avait pas d’antécédents de voyage.

La variante, B.1.1.7, est la même que celle découverte au Royaume-Uni, selon les autorités.

« Il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas sur cette nouvelle variante de Covid-19, mais les scientifiques du Royaume-Uni avertissent le monde qu’elle est beaucoup plus contagieuse », a déclaré le gouverneur du Colorado, Jared Polis, dans une déclaration le 29 décembre. « La santé et la sécurité des Coloradiens est notre première priorité et nous suivrons de très près cette affaire, ainsi que tous les indicateurs Covid-19. »

Les autorités britanniques ont déclaré que la nouvelle variante du virus du PCC (Parti communiste chinois) est la raison de l’augmentation des taux d’infection à Londres et dans le sud-est de l’Angleterre, ajoutant qu’elle est plus facilement transmissible que les souches du coronavirus SRAS-CoV-2 identifiées précédemment. Ils ont déclaré qu’il n’y a aucune preuve que la variante rende les gens plus malades.

« Je tiens à remercier nos scientifiques et nos professionnels médicaux dévoués pour leur travail rapide, et je demande aux Coloradiens de nous aider à poursuivre nos efforts pour prévenir la transmission des maladies en portant des masques, en se tenant à deux mètres de distance lorsqu’ils se rassemblent avec d’autres personnes et en n’interagissant qu’avec les membres de leur foyer immédiat », a également déclaré M. Polis dans la déclaration, ajoutant que les responsables de la santé « s’efforcent de prévenir la propagation et de contenir le virus à tous les niveaux ».

Les responsables de la santé s’efforcent de trouver d’autres cas possibles de la nouvelle variante, a déclaré M. Polis.

Au début du mois de décembre, le CDC a déclaré que la variante B.1.1.7 pourrait déjà circuler sans être détectée aux États-Unis. Le CDC a appelé la souche : « SARS-CoV-2 VUI 202012/01 ».

« Les voyages en cours entre le Royaume-Uni et les États-Unis, ainsi que la forte prévalence de cette variante parmi les infections actuelles au Royaume-Uni, augmentent la probabilité d’importation », a déclaré le CDC dans une déclaration le 19 décembre. « Compte tenu de la petite fraction des infections américaines qui ont été séquencées, la variante pourrait déjà se trouver aux États-Unis sans avoir été détectée. »

L’agence a noté que jusqu’à présent, il y a eu un certain nombre de mutations du virus du PCC.

« Parmi ces possibilités, la dernière (la capacité d’échapper à l’immunité induite par le vaccin) serait probablement la plus préoccupante car une fois qu’une grande partie de la population sera vaccinée, il y aura une pression immunitaire qui pourrait favoriser et accélérer l’émergence de ces variantes en sélectionnant des ‘mutants fuyants' », ont déclaré les CDC.

« Il n’y a aucune preuve que cela se produise, et la plupart des experts pensent que les mutants fuyants ont peu de chances d’émerger en raison de la nature du virus. »

Élections américaines – Des pirates dans les systèmes de l’État de Washington


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ