Le recomptage de la Géorgie permet de découvrir 2600 bulletins non comptés dans un seul comté, la plupart pour Donald Trump

Par Zachary Stieber
17 novembre 2020
Mis à jour: 17 novembre 2020

Des milliers de bulletins de vote n’ont pas été dépouillés dans un comté de l’État américain de la Géorgie, lors du processus normal de dépouillement, ont annoncé lundi soir des responsables de l’État.

Les 2 600 bulletins non comptés dans le comté de Floyd étaient principalement en faveur du président Donald Trump. Cette nouvelle découverte réduit d’environ 800 voix l’avance du candidat démocrate à la présidence Joe Biden dans l’État.

Les bulletins n’ont pas été comptés parce que les fonctionnaires du comté ne les ont pas téléchargés le soir de l’élection, a déclaré Gabriel Sterling, qui gère le système électoral de l’État pour le secrétaire d’État Brad Raffensperger, aux journalistes lors d’une conférence de presse virtuelle.

« C’est pour cela qu’il faut faire des révisions. Il n’y a aucun problème avec l’équipement ou quoi que ce soit, ils n’ont simplement pas scanné ces bulletins, semble-t-il, ou la carte n’a pas été passée correctement », a-t-il déclaré.

« Le secrétaire dit donc que c’est une erreur tellement incroyable. »

Brad Raffensperger veut que le directeur des élections du comté de Floyd se retire à cause de ce qui s’est passé, selon Gabriel Sterling, « parce que c’était une question trop importante pour avoir permis que cela se passe de cette façon ».

Le Dr Tom Rees, président du comité électoral du comté, a déclaré par e-mail à Epoch Times que « nous essayons de rapprocher le comptage manuel avec les résultats du jour des élections ».

« Nous avons réduit le problème à notre seul lieu de vote par anticipation, et nous nous concentrons sur ce point. Le comptage manuel s’est très bien déroulé, et je suis certain qu’il est exact », a-t-il ajouté.

Les demandes de commentaires adressées au conseil des commissaires du comté de Floyd et à la campagne Trump n’ont pas été retournées.

Le Parti républicain du comté de Floyd a souligné dans une déclaration que le comté « mérite mieux ».

Une employée du comté de Gwinnett soulève un morceau de papier indiquant qu’elle a une question alors que le recomptage des bulletins commence à Lawrenceville, en Géorgie, le 13 novembre 2020. (Megan Varner/Getty Images)

« Cela ne peut pas arriver, jamais », a-t-il dit.

Aucune situation similaire ne s’est produite jusqu’à présent lors du recomptage de la Géorgie, qui a été ordonné parce que la marge entre Donald Trump et Joe Biden était inférieure à 1 %, compte tenu de la déclaration des officiels.

Selon le décompte non officiel, Joe Biden devance Trump d’un peu plus de 14 000 voix, soit 0,28 %. Ceci, avant que les bulletins non comptés ne soient trouvés.

Des fonctionnaires enquêtent sur une fuite d’eau signalée dans le comté de Fulton qui a occasionné l’interruption du décompte des bulletins de vote par correspondance le jour du scrutin et cherchent à savoir pourquoi les responsables présents semblent avoir demandé aux observateurs de quitter les lieux.

David Shafer, le chef du gouvernement géorgien, a déclaré à plusieurs reprises que les fonctionnaires du comté de Fulton ont demandé aux observateurs de quitter les lieux le soir des élections, après quoi ils ont continué à compter les bulletins « en secret ».

Le comté de Fulton a également dû scanner à nouveau les bulletins de vote la semaine dernière en raison d’un problème lié au compte rendu du dépouillement qui avait été effectué.

Même avec la pagaille découverte lundi, Gabriel Sterling a déclaré que Joe Biden serait probablement toujours le gagnant.

« Nous n’avons aucune raison de croire que quelque chose soit en train d’arriver au point où il pourrait s’agir d’un changement substantiel dans le résultat », a-t-il déclaré. « La situation dans le comté de Floyd était déplorable. C’était une mauvaise pratique de gestion. Ils ont juste – nous n’avons pas enquêté pour savoir ce qui s’est passé exactement. Mais cela ne semble pas s’être reproduit parmi les autres endroits que nous avons vus jusqu’à présent. »

NOUVEL HORIZON – Prélèvement obligatoire d’ADN et de sang


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ