Le régime chinois a donné 68 milliards d’euros à Huawei pour qu’il devienne un leader mondial, selon Wall Street Journal

Par La Gran Epoca
26 décembre 2019 Mis à jour: 26 décembre 2019

Le régime chinois a contribué à alimenter la montée en puissance de Huawei dans le monde, le champion chinois de la technologie ayant obtenu jusqu’à 68 milliards d’euros d’allégements fiscaux, de financement set de ressources à faible coût, selon un article publié mercredi dans le Wall Street Journal.

Les milliards de dollars d’aide financière du régime auraient contribué à propulser Huawei Technologies au sommet des télécommunications mondiales, un soutien qui, à des étapes clés, a éclipsé ce que ses plus proches rivaux technologiques ont obtenu de leurs gouvernements respectifs.

Selon un examen des subventions effectué par le Wall Street, par des facilités de crédit, des allégements fiscaux et d’autres formes d’aides financières, Huawei a eu accès à un soutien gouvernemental pouvant atteindre 68 milliards de d’euros alors qu’il passait de fournisseur peu connu de commutateurs téléphoniques à la plus grande entreprise de matériel de télécommunications du monde, avec des conditions de financement généreuses et des réductions de prix pouvant atteindre 30 % par rapport à ses rivaux.

Bien que le soutien financier aux entreprises ou à l’industrie soit courant dans de nombreux pays, l’aide de la Chine à Huawei, y compris les exemptions fiscales qui ont commencé il y a 25 ans, fait partie d’un certain nombre de facteurs qui soulèvent des questions sur la relation de Huawei avec l’État chinois, surtout à une époque où il est en concurrence pour construire les réseaux de télécommunications nouvelle génération avec la 5G, dans le monde entier.

« Bien que Huawei ait des intérêts commerciaux, ces intérêts commerciaux sont fortement soutenus par l’État », a déclaré dans le journal Michael Wessel, membre d’un groupe d’experts du Congrès américain chargé d’examiner les relations entre les États-Unis et la Chine, qui vient d’adoucir sa guerre commerciale.

Les États-Unis ont exprimé la crainte que l’utilisation de l’équipement technologique de Huawei ne pose un risque pour la sécurité nationale, si Pékin récupérait les données du réseau à l’entreprise, bien que Huawei affirme qu’il ne remettrait jamais ces données au régime communiste.

La majeure partie de cette aide, soit environ 41 milliards d’euros, provient de prêts, de lignes de crédit et d’autres formes d’aides des prêteurs de l’État.

L’entreprise a économisé jusqu’à 22 milliards de d’euros en impôts entre 2008 et 2018 grâce aux incitations de l’État pour promouvoir le secteur technologique.

Entre autres aides, elle a reçu 1,4 milliard de subventions et 1,8 milliard de rabais fonciers.

Dans ses recherches, le Wall Street a utilisé les documents publics disponibles, y compris les déclarations des sociétés et les documents d’enregistrement des biens.

RECOMMANDÉ