Le régime chinois impose aux journalistes et aux moines d’étudier l’idéologie communiste

Par Nicole Hao
17 novembre 2020
Mis à jour: 17 novembre 2020

Le Parti communiste chinois (PCC) a récemment ordonné à tous les moines d’un célèbre monastère bouddhiste d’étudier l’idéologie politique, tandis que des milliers de journalistes du pays ont dû passer des tests sur l’idéologie communiste afin d’obtenir leur carte de presse enregistrée par le gouvernement.

En octobre 2019, le Parti a exigé de tous les journalistes et éditeurs qu’ils passent un test sur les « Pensées de Xi Jinping sur le socialisme aux caractéristiques chinoises de l’ère nouvelle », en référence à la conception de l’idéologie politique du chef suprême Xi Jinping.

Sans un score suffisant au test, les journalistes perdront leur carte de presse.

La société d’État chinoise Xinhua a déclaré par le passé que chaque journaliste est tenu d’étudier l’idéologie de Xi Jinping pendant au moins 24 heures, principalement constituée des discours qu’il a prononcés au cours des années précédentes, avant de se présenter au test.

Le 9 novembre, Radio Free Asia a rapporté qu’elle avait vérifié les informations officielles de l’Administration générale chinoise de la presse et des publications, l’agence administrative du PCC chargée de contrôler et de réguler les actualités, la presse écrite et les publications sur Internet, et a constaté que « 205 000 journalistes chinois ont passé le test ‘Pensées de Xi Jinping’ le 30 octobre et ont obtenu leur licence professionnelle ».

Des journalistes assistent à une conférence de presse donnée par Guo Weimin (sur l’écran), porte-parole du Comité national chargé des conférences politiques de consultation du peuple chinois (CPPCC), alors qu’il s’exprime par liaison vidéo au centre des médias de Pékin, en Chine, le 20 mai 2020. (Thomas Peter/AFP via Getty Images)

Le ministre chinois de la Propagande, Huang Kunming, a également ordonné à tous les reporters, rédacteurs et autres membres du personnel des différents organes de presse chinois d’adhérer à la ligne du Parti lors d’une cérémonie de remise de prix aux médias qui s’est tenue à Pékin le 6 novembre : « La diffusion et l’interprétation des ‘pensées de Xi Jinping’ doivent toujours être la tâche politique principale des journalistes qui travaillent en première ligne des informations », a-t-il déclaré.

Huang Kunming a ajouté qu’ils devraient « chanter les louanges du socialisme aux caractéristiques chinoises de la nouvelle ère et du PCC ».

Le 6 novembre, le monastère bouddhiste du temple Daci’en de la ville de Xi’an, dans la province du Shaanxi, a organisé pour tous les moines l’étude du communiqué de la principale réunion politique du PCC cette année, la cinquième session plénière.

Selon un post sur le compte officiel WeChat du monastère, l’abbé Zengqin a demandé à tous les moines du temple « de mettre votre esprit et vos actions en accord avec le discours clé Xi Jinping [donné lors de la session] ».

Le discours et le communiqué se sont principalement concentrés sur les objectifs de développement économique du régime chinois pour les cinq prochaines années.

Le temple de Daci’en est connu pour sa magnifique pagode Dayan, qui a été construite en 652 pendant la dynastie Tang. On dit que le temple contenait des sutras et des figurines du Bouddha Gautama, que le moine bouddhiste Xuanzang a apporté d’Inde en Chine. Xuanzang est un personnage principal de la célèbre Pérégrination vers l’Ouest, s’étant rendu en Inde pour récupérer des sutras, puis ayant séjourné au temple Daci’en pour les traduire en chinois.

Ces dernières années, le régime chinois a fait de plus en plus pression sur les lieux de culte pour qu’ils étudient et adhèrent aux principes du communisme.

Le temple Shaolin – connu comme le berceau légendaire du kung-fu – a annoncé, lors d’une cérémonie de levée du drapeau tenue au mois d’août 2018, qu’il appartenait au PCC.

Peu après, presque tous les temples bouddhistes ont suivi l’exemple du temple Shaolin et ont organisé des cérémonies similaires pour montrer leur loyauté envers le PCC.

NOUVEL HORIZON – Prélèvement obligatoire d’ADN et de sang

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ