Le Royaume-Uni enregistre la plus forte augmentation de décès dus au Covid-19 en un jour

Par Venus Upadhayaya
26 mars 2020
Mis à jour: 26 mars 2020

Avec 87 nouveaux décès enregistrés mardi, le Royaume-Uni a connu la plus forte augmentation de décès dus au virus du PCC* en un seul jour, le nombre total de décès passant à 422.

Sur les 87 cas mortels, 21 ont été signalés par le seul London North West University Healthcare NHS Trust.

« Malheureusement, nous pouvons confirmer que 21 autres patients qui avaient été testés positifs au COVID-19 sont décédés entre le vendredi 20 mars et le lundi 23 mars, et nos pensées accompagnent les personnes qui ont perdu des proches », a déclaré mardi la directrice générale de l’hôpital, Dame Jacqueline Docherty, dans un communiqué.

Mme Docherty a déclaré que l’hôpital essayait de faire face à l’augmentation rapide du nombre de cas et a demandé aux gens de prendre toutes les mesures préventives.

« Nous constatons un nombre élevé de cas dans les unités de soins intensifs et nous renforçons notre soutien en réponse à cette demande. Nous avons déjà augmenté de manière significative le nombre de lits de soins intensifs dans nos hôpitaux, mais nous avons besoin que chacun fasse également sa part en restant chez lui et en se lavant les mains », a déclaré Mme Docherty.

Le nombre total de cas d’infection confirmés dans le pays mercredi s’élevait à 9 529, selon le suivi des cas COVID-19 de la santé publique britannique.

Vingt de ces cas sont actuellement critiques, comme l’indique Worldometer, un système de suivi mondial COVID-19 mis en place par une équipe internationale de développeurs, de chercheurs et de bénévoles.

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré mercredi que bien que le pays dispose d’un service de santé de classe mondiale, il ne dispose que d’un nombre limité de médecins, d’infirmières et d’équipements spécialisés.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson donne une conférence de presse sur la situation actuelle de l’épidémie de COVID-19 au 10 Downing Street, le 18 mars 2020 à Londres, en Angleterre. (Eddie Mulholland/WPA Pool/Getty Images)

« Donc, plus il y a de personnes qui tombent malades à un moment donné, plus il est difficile pour le NHS de faire face », a déclaré M. Johnson, ajoutant que c’est la raison pour laquelle le gouvernement a demandé aux gens de rester à la maison jusqu’à ce qu’ils aient une des raisons énumérées par les autorités pour sortir de chez eux.

« Il est donc vital de retarder la propagation de la maladie et de réduire le nombre de personnes ayant besoin d’un traitement hospitalier à un moment donné », a-t-il déclaré.

Mardi, le gouvernement britannique a lancé un appel à la mobilisation de volontaires pour aider le NHS à lutter contre la pandémie dans le pays et en seulement 24 heures, 405 000 personnes ont répondu à l’appel.

« Ils conduiront les médicaments des pharmacies aux patients. Ils ramèneront les patients chez eux après l’hôpital », a déclaré M. Johnson.

L’équipe de volontaires passera également des appels téléphoniques réguliers pour vérifier et soutenir la population qui reste à la maison.

* Epoch Times désigne le nouveau coronavirus de Wuhan, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la gestion déplorable du Parti communiste chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

RECOMMANDÉ