Le secrétaire d’État de Géorgie déclare qu’« il y aura un recomptage »

Par Zachary Stieber
6 novembre 2020
Mis à jour: 10 novembre 2020

Le secrétaire d’État de Géorgie a annoncé vendredi que l’État procédera à un recomptage des élections de 2020.

« En ce moment, il est impossible de parler du sort de la Géorgie. Sur environ 5 millions de votes exprimés, nous aurons une différence de quelques milliers de voix », a déclaré le secrétaire d’État de Géorgie, Brad Raffensperger, républicain, lors d’une conférence de presse au capitole de l’État.

« Avec une marge aussi faible, il y aura un recomptage », a-t-il ajouté.

À 10 heures du matin, il restait un peu moins de 5 500 votes à compter, ont déclaré les responsables. La plupart se trouvent dans le comté de Gwinnett.

Les 8 890 autres bulletins de vote de militaires seront comptés s’ils sont retournés avant vendredi soir et s’ils ont été postés le jour du scrutin, le cachet de la poste faisant foi.

À 10 h 57 du matin, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden disposait de 2,45 millions voix, soit seulement 1 579 de plus que le président Donald Trump.

En pourcentage, la marge était de 0,3 %.

Si le décompte final est inférieur à 0,5 %, un candidat peut demander un recomptage en vertu de la loi géorgienne.

Joe Biden a dépassé Donald Trump tôt ce vendredi.

« Nous ne constatons pas d’irrégularités généralisées. Nous ne voyons rien à grande échelle. Nous enquêtons sur toute accusation crédible appuyée de preuves réelles », a déclaré Gabriel Sterling, responsable de la mise en œuvre du système de vote, aux journalistes.

« Laissez-moi vous dire une chose : lorsque vous disposez d’une marge étroite, de petites choses peuvent faire la différence », a-t-il ajouté. « Il faudra donc tout examiner pour protéger l’intégrité du vote. Notre bureau a l’intention de le faire. Si vous avez une grande marge, cela n’a pas beaucoup d’importance. Une marge étroite, si. Nous avons littéralement une marge inférieure à celle d’un grand lycée. »

Gabriel Sterling avait annoncé ce jeudi qu’un recomptage allait probablement avoir lieu.

Dans la plupart des recomptages, les résultats restent les mêmes, a-t-il fait remarquer.

« Nous pensons que la plupart des recomptages ne font pas de différence. Mais dans le passé, nous ne nous occupions pas du papier, en particulier de ce volume de papier signé de la main », a-t-il déclaré.

L’équipe de campagne de Donald Trump ce vendredi a évoqué le probable recomptage en Géorgie. Elle a déclaré qu’elle était convaincue que les fonctionnaires trouveraient des bulletins de vote mal récoltés et que Donald Trump l’emporterait finalement.

La Géorgie a choisi le candidat républicain à la présidence depuis 1992, date à laquelle la majorité des électeurs ont choisi le candidat démocrate Bill Clinton.

FOCUS SUR LA CHINE – Une crise immobilière fait scandale en Chine

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ