Le Pentagone suspend toute coopération avec l’équipe de transition de Biden, sur ordre du secrétaire à la Défense – les démocrates démentent

L'équipe de Biden nie les affirmations du Sénat : "Cette entente d'ajournement dont vous parlez, pour prendre des vacances, n'a jamais eu lieu"
Par Zachary Stieber
21 décembre 2020
Mis à jour: 21 décembre 2020

L’arrêt du ministère de la Défense dans la communication d’informations à l’équipe de transition de Joe Biden a été planifiée avec l’approbation des deux partis, a déclaré le Pentagone vendredi.

« Notre objectif principal pour les deux prochaines semaines est de répondre aux demandes d’informations essentielles sur [l’opération Warp Speed] et sur les informations relatives au Covid-19 afin de garantir une transition sans faille. Toute mon attention est focalisée sur cela en ce moment », a déclaré le secrétaire d’État à la Défense Christopher Miller dans un communiqué, selon un courriel d’un porte-parole du Pentagone adressé à Epoch Times.

« Après l’arrêt pour vacances dès demain, convenu d’un commun accord, nous poursuivrons la transition et reprogrammerons les futures réunions aujourd’hui », a-t-il ajouté.

Plus tard, un porte-parole de Biden a contesté la déclaration du secrétaire Miller.

« Il n’y a pas eu de vacances mutuellement convenues » pour les briefings de transition du ministère de la Défense, a déclaré le porte-parole Yohannes Abraham aux médias. « Nous pensons qu’il est important que les briefings continuent pendant cette période, car il n’y a pas de temps à perdre. »

« Nous étions inquiets d’apprendre cette semaine l’arrêt brutal de la coopération déjà limitée dans ce domaine, et comme indiqué par le ministère de la Défense plus tôt dans la journée, nous nous attendons à ce que cette décision soit annulée », a ajouté M. Abraham.

Les déclarations opposées ont été faites après qu’Axios, citant des sources anonymes, ai déclaré que les fonctionnaires du ministère de la Défense étaient surpris parce que M. Miller ait ordonné un « arrêt de la coopération » avec l’équipe de transition de Biden.

Le candidat démocrate à la présidence américaine, Joe Biden, quitte après un service religieux à Wilmington, Delaware, le 18 décembre 2020. (Joshua Roberts/Getty Images)

Aucune source n’a été citée dans l’histoire. Ces dernières années, les médias se sont de plus en plus appuyés sur des sources anonymes, rapportant régulièrement des détails inexacts ou de purs mensonges.

M. Miller a ajouté dans sa déclaration : « Je reste attaché à une transition complète et transparente – c’est ce qu’attend notre nation, et le ministère de la Défense tiendra ses promesses comme il l’a toujours fait. »

« À ce jour, nous avons appuyé 139 séances d’entretien, plus de 200 membres du personnel du ministère de la Défense, 161 demandes d’information et divulgué des milliers de pages de documents non publics et classifiés, dépassant les transitions précédentes », a poursuivi M. Miller. « À aucun moment, le Ministère n’a annulé ou refusé une rencontre. »

Le ministère de la Défense fournira « tout le soutien nécessaire à l’équipe de Révision de l’Agence[Agency Review Team – ART] pour assurer la sécurité de notre nation et de ses citoyens », a ajouté le chef par intérim du Pentagone, qui a été nommé à son poste il y a plusieurs semaines, dans sa déclaration. M. Miller a été désigné par le président Donald Trump pour remplacer l’ancien secrétaire à la défense Mark Esper, licencié quelques jours après l’élection du 3 novembre.

M. Miller a expliqué que le ministère de la Défense travaille à la reprogrammation d’une vingtaine d’entretiens avec 40 fonctionnaires après le 1er janvier 2021. En attendant, l’agence fournira un soutien avec des « documents à lire » et « des exigences en matière de rapport », selon sa déclaration.

Biden a déclaré le mois dernier sa victoire aux élections de 2020, tandis que Trump n’a pas cédé.

Trump conteste les résultats des élections dans les États clés, et sept listes alternatives de grands électeurs ont été votées lundi lors du rassemblement du collège électoral. Epoch Times ne désigne pas de vainqueur à l’élection pour le moment.

Le président américain Trump devait rencontrer M. Miller vendredi après-midi.

Élections américaines – Trump : « Ce n’est pas fini »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ