L’emploi en hausse pour les énergies renouvelables

21 novembre 2016 Mis à jour: 23 novembre 2016

Selon une étude publiée le 17 novembre par le meta-moteur de recherche Joblift sur les 12 derniers mois, l’emploi dans le photovoltaïque a connu une augmentation mensuelle moyenne de 5,7% et le CDI concerne 55% de la demande en emploi dans les énergies renouvelables.

Si la loi de transition énergétique pour la croissance verte permet à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique, elle doit aussi se reposer sur de la création durable d’emplois. La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) en constitue un élément essentiel à la création des emplois dans le secteur et rend irréversible la transition énergétique et le développement des énergies renouvelables.

« Le photovoltaïque est la filière championne avec + 5,7% d’offres sur l’année. »

– Joblift

Grâce à la mobilisation des filières énergétiques, cela permet de prévoir une création massive d’emplois dans les années à venir. Selon Joblift, cela concerne les entreprises dont l’activité principale intervient autour des cinq énergies renouvelables – le solaire, l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse et la géothermie –, de la conception à l’installation des technologies innovantes, et n’ayant aucune activité avec des énergies polluantes.

Parmi ces offres, 28% demandent un niveau bac ou BEP minimum (Voir l’infographie). Le secteur recherche également à 33% des bac +2 pour occuper les places de techniciens en génie civil ou climatique, des technico-commerciaux, ou encore des chefs de chantier. Enfin, 34% des offres concernent des niveau bac +5, principalement des ingénieurs, que ce soit sur le terrain ou en bureau d’étude.

Le photovoltaïque est la filière des énergies renouvelables qui recrute le plus avec plus de 12 000 emplois publiés sur les 12 derniers mois, soit une hausse de + 5,7% d’offres sur l’année. Ensuite arrive l’énergie éolienne qui a généré plus de 7 500 emplois et vu son recrutement accroître de 3,3% entre 2015 et 2016. Les contrats de technico-commerciaux représentent quant à eux 5% des offres d’emploi, soit plus de 4 000 postes sur les 12 derniers mois. On y observe une augmentation moyenne mensuelle des embauches de presque 5% entre 2015 et 2016.

RECOMMANDÉ