Leonardo, un âne secouru qui a vécu 8 ans attaché, pousse un grand « cri de bonheur » après avoir été libéré

Par Mariana Buendia
9 juillet 2021
Mis à jour: 9 juillet 2021

Leonardo, un âne qui a vécu pendant huit ans une vie de maltraitance, attaché et incapable de se déplacer librement, n’a pu s’empêcher de pousser un grand « cri de bonheur » lorsque ses sauveurs ont retiré la corde qui le maintenait prisonnier. La vidéo de ce moment a bouleversé des milliers de personnes dans le monde entier.

Leonardo est un âne qui a été sauvé en avril par la Fondation du sanctuaire Gaia, un refuge pour animaux de ferme maltraités, situé à Gérone, en Espagne. Après avoir trouvé l’âne dans de terribles conditions de vie, ses sauveurs ont décidé d’agir et de changer la vie de cet animal pour toujours.

Ismaël Lopez Dobarganes, le fondateur du Sanctuaire Gaia, a raconté que « Leonardo était attaché sans pouvoir bouger, sans nourriture, et sans eau », il menait une « vie de mauvais traitements » qui a duré 8 ans, a rapporté Telecinco.

Avec l’aimable autorisation de la Fondation du sanctuaire Gaia

Leonardo vivait dans une famille en situation d’exclusion sociale, mais en raison de problèmes de voisinage, la famille a dû quitter la cabane où elle vivait, explique la page de la Fondation. Face à cette situation, la famille a contacté la présidente de la vieille protectrice d’Osuna, Séville, grâce à laquelle le contact avec la fondation a été établi.

L’âne âgé est arrivé avec de graves problèmes de peau, d’articulations et des problèmes au niveau des yeux. À son arrivée au sanctuaire, il a été examiné par les vétérinaires. Il souffrait d’uvéite aux yeux et d’un ulcère à l’œil gauche, en plus de sa peau en mauvais état, notamment sur ses extrémités où il présentait des croûtes et des plaies, a rapporté La Vanguardia.

« Ce vieil âne a également de mauvaises articulations et selon ce qu’ils nous ont dit, il a les yeux blancs et peut difficilement voir. Nous avons déjà pris des dispositions pour qu’un transporteur l’emmène au sanctuaire », a informé la Fondation dans une publication du 14 avril.

Mais le 15 avril, jour où Leonardo a été officiellement libéré, un événement émouvant s’est produit lorsque sa bride a été enlevée. L’âne a poussé un grand « cri de joie », qui a été enregistré dans une vidéo poignante.

Leonardo a dû faire un long voyage de Séville à Gérone, une distance de plus de 1 000 km, mais ce qui  l’attend est une vie complètement différente de celle qu’il a vécue pendant les 8 dernières années.

« Une vie qu’il n’a sûrement jamais imaginée, où il sera soigné et aimé comme il le mérite, comme tous les animaux le méritent. Et il semble le savoir. Dès qu’il est arrivé, dès que nous lui avons libéré la tête et que nous lui avons expliqué qu’il était libre, il a poussé un grand cri plein d’espoir, qui a été entendu dans tout le sanctuaire », a écrit la fondation sur son site web.

Avec l’aimable autorisation de la Fondation du Sanctuaire Gaia

Les grands braiements de Leonardo ont ému les internautes sur les réseaux sociaux, qui n’ont pu qu’apprécier la noble initiative de ses sauveteurs.

« Les animaux n’ont pas besoin de parler, ils ont des moyens incroyables pour nous dire ce qu’ils ressentent. Ce cri était celui de sa libération, de sa douleur accumulée qui ressortait. Merci de lui avoir donné une nouvelle vie et de lui avoir permis de connaître dans la dernière partie de sa vie de l’amour, de l’affection et le respect que méritent ces créatures », a commenté un utilisateur.

Quant à la santé de Leonardo, ils ont expliqué qu’il a reçu un traitement pour l’ulcère qui affectait sa vue. Ils l’ont également stérilisé et ont traité ses plaies cutanées, qui, selon eux, ont nettement guéri.

Avec l’aimable autorisation de la Fondation du Sanctuaire Gaia

« Il nous surprend beaucoup par son caractère, il est très docile et gentil. Il se laisse administrer des médicaments tous les jours, des injections intramusculaires, sans se plaindre du tout », explique la Fondation.

Aujourd’hui, Leonardo vit auprès de différents animaux, des ânes aux vaches, en passant par les taureaux et les cochons, avec lesquels il vit en toute liberté dans un espace libre.

Heureusement, le destin de cet âne a changé du tout au tout, laissant derrière lui ces moments où il vivait enchaîné, menant désormais une vie digne et sans mauvais traitements.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ