L’équipe de campagne Trump intente un procès au sujet du système électoral « à deux poids, deux mesures » en Pennsylvanie

Par Simon Veazey
11 novembre 2020
Mis à jour: 11 novembre 2020

L’équipe de la campagne Trump a intenté un procès au motif que le processus électoral en Pennsylvanie a violé la Constitution en créant des normes différentes de vérification et de transparence pour les électeurs qui votent par correspondance et ceux qui votent en personne.

Dans une déclaration faite le 9 novembre, la campagne Trump a déclaré que le système à « deux poids, deux mesures » violait la Clause de protection égale qui fait partie du Quatorzième Amendement de la Constitution ainsi que les Clauses relatives aux élections et aux électeurs.

« Nous pensons que ce système électoral à deux poids, deux mesures a entraîné un comptage potentiellement frauduleux des votes sans vérification ou surveillance appropriée, ainsi que l’exclusion de nombreux électeurs simplement parce qu’ils avaient voté en personne », a déclaré Matt Morgan, avocat général de la campagne Trump.

La campagne affirme dans le procès (pdf) que le système et la façon qui ont été adoptés ont créé une barrière plus faible pour les bulletins de vote par correspondance, et « dilué » le poids des bulletins de vote en personne légalement exprimés.

Au total, plus de 6,7 millions de votes ont été comptés en Pennsylvanie, avec plus de 2,6 millions de bulletins de vote par correspondance ou par procuration (soit 39 %). Sur ces 2,6 millions, un peu plus de 1,7 million étaient pour les démocrates et 0,6 million pour les républicains.

Ce procès est le dernier d’une série de procès intentés par la campagne Trump dans différents États fédérés depuis l’élection.

Des centaines de supporteurs de Donald Trump se rassemblent dans la capitale de l’État de Pennsylvanie pour exprimer leur colère face au résultat des élections, quelques heures après que l’État a annoncé la victoire de Joe Biden, à Harrisburg (Pennsylvanie), le 7 novembre 2020. (Spencer Platt/Getty Images)

Le procès de 105 pages donne divers exemples de témoins des allégations mentionnées ci-dessus dans différents pays.

Séparation des bulletins de vote

Le juge Samuel Alito de la Cour suprême des États-Unis a ordonné vendredi dernier aux responsables électoraux de Pennsylvanie de séparer les bulletins de vote arrivés après le jour du scrutin.

M. Alito a accédé à la demande du parti républicain de l’État de séparer les bulletins de vote reçus par la poste entre 20 heures le 3 novembre et 17 heures le 6 novembre de ceux qui étaient arrivés avant 20 heures le 3 novembre, conformément aux directives de l’État.

La justice n’a cependant pas ordonné aux comtés d’arrêter le comptage, mais a plutôt ordonné que « tous ces bulletins, s’ils sont comptés, le soient séparément ».

Le 9 novembre, un groupe de 10 procureurs généraux a déposé un mémoire d’amicus brief en support d’un procès intenté par les républicains de Pennsylvanie et a demandé à la Cour suprême des États-Unis d’annuler une décision qui prolongeait le délai pour les bulletins de vote par correspondance dans l’État.

Un certain nombre de médias ont déclaré samedi le candidat démocrate Joe Biden président élu, après avoir anticipé des victoires en Pennsylvanie et au Nevada qui lui permettraient de franchir le seuil des 270 voix électorales.

Le président Donald Trump a allégué des fraudes électorales et a déclaré que toute déclaration de victoire était prématurée, sa campagne annonçant des contestations judiciaires dans plusieurs États.

Le comité de rédaction d’Epoch Times ne déclarera pas de vainqueur pour l’élection présidentielle de 2020 tant que tous les résultats n’auront pas été certifiés et que les éventuelles contestations judiciaires n’auront pas été résolues dans tout le pays.

FOCUS SUR LA CHINE – Les élections américaines mettent la Chine en difficulté



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ