Les 6 espèces de pigeons les plus spectaculaires au monde : il faut voir ces superbes oiseaux pour le croire

Par Louise Bevan
23 juillet 2020
Mis à jour: 23 juillet 2020

Les pigeons sont souvent considérés comme une nuisance dans l’environnement urbain, qui ne font rien d’autre que profaner des statues et être porteurs de maladies.

Pourtant, il existe plusieurs espèces étonnantes de pigeons qui vous éblouiront. Des ailes irisées aux huppes fantaisistes, voici quelques magnifiques pigeons qui se distinguent parmi leur espèce.

Il existe plus de 310 sortes de pigeons connues dans le monde, nous avons choisi six de nos préférés pour vous les faire connaître.

Le Colombar giouanne

Le Colombar giouanne (Treron vernans) est originaire du Myanmar et du Vietnam, et descend jusqu’en Indonésie et aux Philippines. Les mâles et les femelles partagent un plumage principalement vert, mais le mâle est embelli d’un collier rose pâle qui donne son nom à l’espèce pigeon vert à col rose.

(cckbest/Shutterstock)

Le pigeon vert à col rose contribue à la propagation des graines de fruits, mais on les trouve aussi bien dans les villes surpeuplées où les arbres fruitiers sont présents que dans les vergers et les forêts. Selon l’UICN, ils prospèrent.

Le pigeon de Nicobar

Le pigeon de Nicobar (Caloenas nicobaricais) aux couleurs chatoyantes est originaire des régions côtières situées entre le golfe du Bengale et l’archipel malais. Il est peut-être le plus proche parent vivant du dodo disparu.

(huang jenhung/Shutterstock)

Il est considéré comme un grand pigeon, mesurant jusqu’à 40 cm de long. Le plumage de la partie supérieure du cou est vert cuivré, tandis que le corps est d’un vert riche et métallique. Le pigeon de Nicobar est un oiseau chanteur de surcroît, avec un cri distinctif, grave et répétitif.

Le Goura de Victoria

Le Goura de Victoria (Goura victoria) se distingue des autres espèces du genre par les plumes bleues constituant sa huppe, très nettement bordées de blanc et des yeux rouges. Ce pigeon est originaire de la Nouvelle-Guinée. Les habitants peuvent identifier cet oiseau non seulement par son apparence unique, mais aussi par son cri grave et profond.

(Powerofflowers/Shutterstock)

Ce pigeon à l’allure royale porte le nom de la reine Victoria, mais son nombre diminue. Cet oiseau est inscrit comme « presque menacé » sur la liste rouge de l’UICN à la suite de la déforestation et de la chasse pour ses plumes et sa chair.

La Colombine lumachelle

La Colombine lumachelle (Phaps chalcoptera) semble bronzée ou brun verdâtre à la lumière terne. Toutefois, une gamme de couleurs extraordinaires apparaît lorsque l’oiseau se déplace sous la lumière du soleil.

(Andreas Ruhz/Shutterstock)

Bien qu’elle soit capable de voler rapidement, la Colombine lumachelle se nourrit au sol, explique Birds In Backyards. Elle est peut-être aussi le plus proche parent du pigeon domestique. Alors que le pigeon domestique ou pigeon biset est peut-être le pigeon le plus ordinaire du monde des pigeons, son cousin bronzé baigne dans une splendeur métallique.

La Colombine plumifère

La Columbine plumifère (Geophaps plumifera) est originaire des terres arides du nord et du nord-ouest de l’Australie. C’est un petit pigeon compact pesant entre 80 et 110 grammes (environ 3 et 4 onces), le mâle est semblable à la femelle tant par sa couleur que par sa taille.

(Jim Bendon/CC BY-SA 2.0)

La Columbine plumifère vit généralement en couple ou en petits groupes de 20 oiseaux maximum et est réputée pour son incroyable spectacle de courbettes. Avec sa queue déployée en éventail, les sous-caudales brillent révélant des plumes extérieures noires. Selon Birds of the World, ce magnifique spectacle est souvent réalisé juste pour le plaisir et non dans le cadre d’un rituel d’accouplement ou de défense.

Le Columbar à front nu

Le Colombar à front nu (Treron calvus) a des ailes vertes dont la courbure est marquée par une tache lilas. C’est l’une des cinq espèces de pigeons verts originaires des pays de l’écozone afrotropicale. Ces oiseaux vivent dans la canopée des arbres et peuvent grimper entre les branches comme le font les perroquets pour atteindre les fruits, leur principale source de nourriture. La figue sauvage est leur fruit préféré.

(Jurgens Potgieter/Shutterstock)

Selon eBird, le Colombar à front nu se cache bien mais, s’ils sont dérangés, les groupes « explosent » en vol d’un arbre. L’espèce est facilement identifiable grâce à son chant amusant, composé de sifflements trillés, de craquements aigus, de grognements bas et de notes paisibles.

Quel est votre pigeon préféré ? Partagez ces superbes photos et faites savoir que le monde des pigeons est bien plus vaste que nous ne l’imaginions !

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ