Les archéologues découvrent une nouvelle structure circulaire préhistorique immense près de Stonehenge

Par CNN
25 juin 2020
Mis à jour: 25 juin 2020

À deux pas de Stonehenge, un immense monument préhistorique, jusqu’alors inconnu, a été découvert.

Des archéologues travaillant à Durrington, dans le sud-ouest de l’Angleterre, ont découvert des preuves de la présence d’au moins 20 puits préhistoriques – de plus de 10 mètres de diamètre et de 5 mètres de profondeur – sur le site historique où se trouve Stonehenge.

Les puits se combinent pour former un cercle de plus de 2 kilomètres de diamètre, ont déclaré des archéologues de l’université de St Andrew’s.

Le monument appartient très probablement à la période néolithique et a été créé il y a plus de 4 500 ans, ont-ils ajouté. La première partie de Stonehenge a été construite vers 3 000 ans avant J.-C.

« Des pratiques clairement sophistiquées démontrent que les gens étaient en harmonie avec les événements naturels à un degré que nous pouvons à peine concevoir dans le monde moderne où nous vivons aujourd’hui », a déclaré Richard Bates de l’école des sciences de la terre et de l’environnement de l’université de St Andrew.

Un agent de sécurité patrouille autour de Stonehenge fermé le 20 mars 2020, à Amesbury, au Royaume-Uni. (Finnbarr Webster/Getty Images)

L’équipe pense que les puits – situés à environ 3 km au nord-est de Stonehenge – ont été construits pour délimiter une zone sacrée ou un secteur associé à un cromlech. La période néolithique, au cours de laquelle les premiers agriculteurs britanniques ont travaillé, est caractérisée par le développement de grandes structures rituelles et d’enceintes ornées, y compris le célèbre cercle de pierre de Stonehenge.

« Toutefois, aucune structure préhistorique comparative du Royaume-Uni n’englobe une zone aussi vaste que le cercle de puits de Durrington, et la structure est actuellement unique », a déclaré l’université dans un communiqué de presse.

L’effort déployé dans la réalisation de ce monument nouvellement découvert suggère un lien cosmologique important entre celui-ci et Stonehenge, a ajouté l’équipe.

Stonehenge pendant le solstice de 2019 (Finnbarr Webster/Getty Images)

« La présence de caractéristiques aussi massives, et peut-être d’une ligne de postes interne, a guidé les gens vers les sites religieux présents dans le cercle ou a permis d’avertir ceux qui n’étaient pas autorisés à traverser la limite marquée par les puits », a déclaré l’université.

Bien que le rôle de Stonehenge reste inconnu des archéologues et des historiens modernes, les célèbres pierres sont disposées en fonction des solstices et des mouvements du soleil.

Ce samedi a marqué le solstice d’été, qui voit habituellement les touristes affluer à Stonehenge pour une célébration publique, mais la pandémie de coronavirus a entraîné l’annulation de l’événement pour cette année.

English Heritage, qui gère le site, a déclaré : « Notre première priorité est la santé et le bien-être de tous les visiteurs, bénévoles et employés, et nous espérons que vous comprendrez pourquoi nous avons pris cette mesure sans précédent. » « Nous sommes conscients que c’est un moment très important pour les druides, les païens et autres personnes spirituelles, et nous espérons que vous pourrez encore célébrer l’équinoxe de printemps à votre manière. »

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ