Les chats marsupiaux mouchetés reviennent au sanctuaire de la faune australienne après 60 ans d’absence

Par Louise Bevan
10 septembre 2020
Mis à jour: 10 septembre 2020

Le chat marsupial moucheté, qui avait disparu du continent australien pendant près de six décennies, a été réintroduit par le groupe de conservation Aussie Ark.

Début septembre, 28 chats marsupiaux mouchetés ont été relâchés dans le Barrington Wildlife Sanctuary à Barrington Tops, en Nouvelle-Galles du Sud. La réintroduction de cette créature vulnérable marque l’aboutissement d’un programme de reproduction spécifique qui a vu le nombre de chats marsupiaux mouchetés augmenter jusqu’à 90, et ce n’est pas fini.

L’espèce continue maintenant à augmenter à chaque saison de reproduction, a dit Aussie Ark dans un communiqué de presse le 7 septembre.

Un chat marsupial moucheté est remis en liberté. (Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

« Notre but ultime est d’augmenter la population de l’espèce des chats marsupiaux mouchetés et de repeupler les sommets de Barrington », a expliqué Tim Faulkner, le président d’Aussie Ark, en qualifiant la réintroduction des 28 créatures d’un « pas énorme dans la bonne direction ».

Aussie Ark gère un sanctuaire naturel sauvage qui est clôturé afin d’éloigner les prédateurs sauvages. L’habitat est propice à l’épanouissement de toutes les espèces qui y résident, leur permettant de se reproduire en paix et d’augmenter leur nombre de manière exponentielle.

Cet « environnement sain et sûr » que précise Aussie Ark contraste fortement avec l’habitat qui a entraîné la disparition de ce marsupial vulnérable sur le continent. Dans les années 1960, la fragmentation de l’habitat a fait monter en flèche la menace de la prédation par les renards, les chats et les chiens domestiques sauvages.

Tim Faulkner, président d’Aussie Ark (Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

Selon le WWF (World Wide Fund For Nature – Fonds mondial pour la Nature), les chats marsupiaux mouchetés ne sont présents en Tasmanie que depuis leur disparition de l’Australie continentale. On les retrouve dans deux variations de couleur – bronzé avec des taches blanches ou brun-noir avec des taches blanches. Le chat marsupial moucheté a un nez pointu et une queue touffue caractéristique.

Il a la taille d’un petit chat domestique et est naturellement nocturne. Carnivore, il chasse pour sa nourriture en pleine campagne ou sous des couverts boisés.

(Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

Pendant la journée, il se cache en toute sécurité dans des nids ou des terriers construits sous terre, sous des rochers ou sous des débris de bois tombés. Les femelles donnent naissance à une portée par an, et l’attribution des couleurs des petits est entièrement aléatoire, selon le WWF.

Un gardien se prépare à remettre en liberté un chat marsupial moucheté. (Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

La reproduction de cette espèce particulière, explique Aussie Ark sur son site web, a lieu au début de l’hiver. Les femelles ont une gestation de 21 jours et donnent naissance à un maximum de 30 petits, mais comme sa poche n’a que six mamelles, seuls les plus forts survivent.

Les petits sont sevrés entre 18 et 20 semaines et deviennent ensuite indépendants.

(Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

À la suite de la remise en liberté de 28 chats marsupiaux mouchetés en début septembre, les employés d’Aussie Ark envisagent maintenant la prochaine saison de reproduction en déplaçant leurs petits résidents au sein du sanctuaire afin qu’ils puissent s’accoupler.

L’équipe d’Aussie Ark (Avec l’aimable autorisation d’Aussie Ark )

Selon le communiqué de presse, Don Church, le président de Global Wildlife Conservation, a fait l’éloge de l’équipe pour sa « vision à long terme impressionnante » et son engagement à la réaliser. « En réintroduisant stratégiquement les bonnes espèces dans les bons habitats, Aussie Ark ouvre la voie à la régénération de l’Australie en restaurant les écosystèmes dans leur état initial », a-t-il dit.

« Cela profite non seulement aux chats marsupiaux mouchetés, aux écosystèmes dans lesquels ils vivent et à l’Australie, mais contribue à assurer une planète plus saine pour toute vie sur Terre », a-t-il dit.

En 2019, le programme d’élevage d’Aussie Ark a enregistré un record de 51 naissances de chats marsupiaux mouchetés. Les employés espèrent que cette année reproduira ou dépassera ce succès. L’avenir de ce marsupial, qui avait disparu, semble prometteur.

FOCUS SUR LA CHINE – Une Mongole de 33 ans meurt au milieu des manifestations

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ