«Les démocrates sont dans une panique totale», affirme Ted Cruz après que Nancy Pelosi a retardé l’envoi des articles sur la destitution de Trump au Sénat

Par Zachary Stieber
21 décembre 2019 Mis à jour: 21 décembre 2019

Le sénateur Ted Cruz (R-Texas) a déclaré que le retard de la présidente de la Chambre, Nancy Pelosi (D-Californie), à envoyer les articles de mise en destitution de Trump au Sénat montrait que les démocrates « sont dans une panique totale ».

« Sa menace pour éviter le Sénat, c’est : ‘Faites exactement ce que je veux ou je ne pourrai pas destituer le président, je ne vais pas envoyer les articles de destitution' », a déclaré Ted Cruz lors d’une apparition sur Fox News jeudi. « Mon attitude face à ce pétrin, c’est : ‘Ok, ne les envoyez pas.’ Ce n’est pas grave. Nous avons en fait du travail à faire. Certains d’entre nous se battent pour plus d’emplois, pour des salaires plus élevés, pour les travailleurs et les travailleuses qui nous ont élus. »

« Je pense que les démocrates sont dans une panique totale », a-t-il ajouté. « Hier était un très, très mauvais jour pour les démocrates, pour la Chambre des représentants et pour le pays. »

Après un vote très partisan des démocrates mercredi soir en faveur de la destitution de Donald Trump, Nancy Pelosi a déclaré qu’elle ne savait pas quand elle soumettrait les articles au Sénat, affirmant qu’elle les garderait jusqu’à ce que la chambre contrôlée par le Parti républicain s’engage à un procès « équitable ».

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi (D-Californie), s’adresse aux médias au Capitole à Washington le 19 décembre 2019. (Charlotte Cuthbertson/The Epoch Times)

Lors d’une conférence de presse jeudi, elle a déclaré qu’elle ne choisirait pas les responsables de la mise en destitution ou n’enverrait pas les deux articles au Sénat tant que l’organe supérieur du Congrès ne serait pas parvenu à un accord sur les règles du procès.

« Quand nous verrons ce qu’ils ont, nous saurons qui et combien en envoyer », a dit Mme Pelosi aux journalistes. « La prochaine étape pour nous, c’est quand nous verrons le processus établi au Sénat. Nous allons mettre en place les surveillants que nous choisirons. »

Le représentant de la majorité de la Chambre, Jim Clyburn (D-Caroline du Sud), a déclaré jeudi que le retard pourrait se prolonger indéfiniment.

D’autres sénateurs ont également critiqué la décision de Nancy Pelosi.

« Est-ce une blague ? Les démocrates mettent en destitution le président sans alléguer un seul crime, avec une coalition bipartite qui vote CONTRE, et maintenant ils n’ont pas le courage de juger réellement leur affaire ? Ont-ils mis le pays dans ce chaos juste pour leur propre amusement ? » a déclaré le sénateur Josh Hawley (R-Montana) dans une déclaration.

« Jouer à des jeux avec la transmission des articles au Sénat n’entravera pas ou n’influencera pas le Sénat, mais ce sera le genre de coup politique partisan qui minera encore plus la crédibilité du processus mené par les démocrates de la Chambre », a ajouté le sénateur Marco Rubio (R-Floride).

Le chef de la majorité au Sénat, Mitch McConnell (R-Ketucky), a déclaré que les démocrates avaient « trop peur » d’envoyer les articles au Sénat, et le président Donald Trump s’est rendu sur Twitter jeudi pour écrire : « Mme Pelosi pense que sa fausse mise en destitution, ce HOAX, est si pathétique qu’elle a peur de la présenter au Sénat et de fixer une date. Ils mettent toute cette fraude en défaut s’ils refusent d’aller de l’avant ! »

Mitch McConnell a déclaré plus tard aux journalistes que Nancy Pelosi ne gagnait aucune sorte d’influence en conservant les articles.

« Franchement, je ne suis pas impatient d’avoir le procès. Si elle pense que son dossier est si faible qu’elle n’ose pas l’envoyer, jetez-moi ça à la poubelle », a-t-il ajouté.

RECOMMANDÉ