Après le PCF, les représentants syndicaux de Canal+ demandent le départ d’Eric Zemmour de l’antenne de CNews

Par Epoch Times avec AFP
21 octobre 2019
Mis à jour: 22 octobre 2019

Les syndicats du groupe Canal++ ont  demandé le départ d’Eric Zemmour de l’antenne de CNews, a-t-on appris lundi de source syndicale, confirmant une information du site Les Jours. La motion a été approuvée par l’ensemble des représentants du personnel et présentée à la direction lors d’une réunion du Comité social et économique (CSE) de Canal+, qui détient la chaîne d’info CNews.

« Les membres du CSE de l’UES (unité économique et sociale, NDLR) Canal+ demandent à la direction de cesser sa collaboration avec Éric Zemmour et de le retirer de l’antenne de CNews pour des raisons évidentes sur le plan économique, sur la sécurité des personnels, sur l’image du groupe et sur l’éthique », indique le texte de cette motion, que l’AFP a pu consulter.

Lors de sa première semaine, la nouvelle émission « Face à l’info » animée par Christine Kelly, a battu des records d’audience avec une moyenne d’audience de 183.000 téléspectateurs. Hier, elle a accueilli un débat entre l’intellectuel Bernard-Herni Lévy et le journaliste Eric Zemmour, salué sur les médias sociaux.

Les élus du personnel entendaient ainsi protester contre la décision du groupe, qui a recruté le polémiste pour une nouvelle émission quotidienne baptisée « Face à l’info », diffusée depuis la mi-octobre sur la chaîne d’info CNews et dont il est l’éditorialiste vedette.

Le recrutement d’Eric Zemmour a déclenché d’importants remous en interne. Il avait été vivement critiqué par la Société des rédacteurs de CNews et la Société des journalistes de Canal+, qui s’inquiètent de même des « retombées négatives » qu’elle pourrait avoir sur la chaîne. La CGT a annoncé également ce lundi que plus aucun représentant de sa direction nationale ne s’y rendrait.

Le 10 octobre une vingtaine de membres du parti communiste français s’était rendu devant le siège de la chaîne pour demander l’éviction du journaliste. Le patron de la chaîne avait tenu bon…

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ