Les enfants non vaccinés risquent moins de mourir du Covid-19 que les adultes entièrement vaccinés, selon un rapport publié en Angleterre

Par Jack Phillips
13 septembre 2021
Mis à jour: 13 septembre 2021

Une récente mise à jour effectuée par l’agence gouvernementale d’angleterre, la Public Health England, suggère que les enfants qui n’ont pas été vaccinés contre le Covid-19 présentent un risque de décès plus faible après avoir contracté le virus que les adultes entièrement vaccinés, et ce dans tous les groupes d’âge.

L’agence gouvernementale, Public Health England, a rapporté (pdf) que trois enfants de moins de 18 ans sont décédés en Angleterre dans les 28 jours suivant un test positif au Covid-19, sur un total de 167 832 cas et une période de trois semaines. Les données montrent qu’aucun des trois enfants décédés n’avait été vacciné.

Dans les autres tranches d’âge, les personnes âgées entre 18 et 29 ans et entre 30 et 39 ans ont un risque légèrement plus élevé de mourir du virus dans les 28 jours suivant un test positif, même si elles ont été vaccinées avec deux doses, indique le rapport publié le 9 septembre. Par ailleurs, le nombre total de personnes âgées entre 18 et 29 ans qui sont décédées après avoir été testées positives au Covid-19 dans les 28 jours était de 18, dont 13 non vaccinées. Quarante-cinq personnes âgées de 30 à 39 ans sont mortes du Covid-19, dont 31 n’avaient pas été vaccinées.

Données récentes sur les décès causés par le Covid-19 fournies par l’agence Public Health England le 9 septembre 2021. (Santé publique Angleterre)

Les données montrent également que durant la période récente de trois semaines, 1 119 personnes de plus de 80 ans sont mortes à cause du virus, et seulement 155 d’entre elles n’étaient pas vaccinées. Pour le groupe d’âge compris entre 70 et 79 ans, 580 personnes sont mortes du Covid-19 dans un délai de 28 jours, mais seulement 129 n’étaient pas vaccinées, selon le rapport.

L’agence Public Health England a déclaré que les vaccins restent utiles pour prévenir les décès dus au Covid-19, mais a souligné qu’aucun vaccin n’est efficace à 100 %.

« C’est d’autant plus vrai que la vaccination a été privilégiée chez les personnes plus sensibles ou plus à risque de maladie grave », indique le rapport. « Les individus des groupes à risque peuvent également être plus à même d’être hospitalisés ou de mourir pour des causes autres que le Covid-19, et peuvent donc être hospitalisés ou mourir avec le Covid-19 plutôt qu’à cause du Covid-19. »

Le Comité conjoint britannique pour la vaccination et l’immunisation a conseillé de ne pas proposer le vaccin aux enfants âgés entre 12 et 15 ans et a fait part de ses inquiétudes quant au fait que davantage d’enfants pourraient développer des effets secondaires liés au vaccin plutôt que d’être affectés négativement par le Covid-19.

« En adoptant une approche de précaution, cette marge de bénéfice est considérée comme trop faible pour justifier la vaccination généralisée contre le Covid-19 pour ce groupe d’âge à l’heure actuelle », a déclaré l’organisme dans un communiqué publié au début du mois. L’organisme a dit vouloir davantage de données sur le lien entre les vaccins Covid-19 et la myocardite, un type d’inflammation cardiaque, chez les jeunes.

L’un des membres du comité, Adam Finn, a fait valoir que « le nombre de cas graves de Covid chez les enfants de cet âge est vraiment très faible », selon Reuters.

Le Covid-19 est la maladie causée par le virus du PCC (Parti communiste chinois).

Jack Phillips est un journaliste travaillant pour le journal Epoch Times, établi à New York.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ