Les Etats-Unis ont officiellement quitté le traité « Ciel ouvert »

Par Epoch Times avec AFP
22 novembre 2020
Mis à jour: 22 novembre 2020

Le retrait des Etats-Unis du traité international « Ciel ouvert » (Open sky) est officiel depuis dimanche, six mois après l’annonce faite en ce sens par l’administration Trump.

« Le 22 mai 2020, les Etats-Unis avaient exercé leur droit (…) en notifiant les dépositaires du traité et tous les Etats parties de leur décision de se retirer du traité », a indiqué un porte-parole du département d’Etat dans un communiqué.

« Six mois s’étant écoulés, le retrait américain a pris effet le 22 novembre 2020, et les Etats-Unis ne font plus partie du traité Ciel ouvert ».

Ce texte permet de vérifier les mouvements militaires et les mesures de limitation des armements des pays signataires.

Violation du traité par Moscou

Le président américain Donald Trump avait dénoncé ce traité signé par 34 pays et entré en vigueur en 2002, accusant Moscou de le violer.

Plusieurs pays européens, dont la France, l’Allemagne, la Belgique et l’Espagne, avaient regretté cette décision tout en disant partager les préoccupations américaines « relatives à la mise en œuvre des dispositions du traité par la Fédération de Russie ».

« Ciel ouvert » est l’un des accords internationaux dont le président américain a décidé de retirer les Etats-Unis, après le traité sur le programme nucléaire iranien, dénoncé en 2018, et le traité INF sur les missiles terrestres de moyenne portée, abandonné en 2019.

Soutenez les médias indépendants et impartiaux, car il est désormais si difficile d’obtenir la vérité. C’est maintenant plus important que jamais. Partagez cet article pour aider davantage de personnes à connaître les faits. Merci.

Nouvel Horizon – Vers le vaccin obligatoire ?

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ