Les homicides ont grimpé en flèche dans ces 6 villes américaines à majorité démocrate – les noirs en sont les plus nombreuses victimes

Par The Daily Caller News Foundation
29 juin 2021
Mis à jour: 29 juin 2021
  • Le nombre d’homicides dans 6 grandes villes du pays a augmenté par rapport à l’année dernière, touchant de manière disproportionnée les Afro-Américains, selon les données sur la criminalité.
  • « Nous constatons une recrudescence des crimes violents dans tout le pays, et plus particulièrement de la violence armée », a déclaré madame le maire du comté de Miami-Dade, Daniella Levine Cava, au New York Times.
  • À Chicago, les victimes Afro-Américains représentent environ 81 % des 317 meurtres commis au cours des 6 premiers mois de 2021, selon les données. Et au cours des des 6 premiers mois de 2020, ils représentaient environ 70 % des victimes.
  • « Je suis fier de diriger un conseil municipal qui a fait le premier pas pour réduire de manière responsable la dépendance budgétaire de Baltimore à l’égard des services de police », a déclaré l’ancien président du conseil municipal de Baltimore, Brandon Scott, qui est maintenant maire de la ville, après que le conseil a voté pour retirer le financement de la police de la ville l’année dernière, selon le Baltimore Sun.

Le nombre d’homicides dans six grandes villes du pays a augmenté par rapport à l’année dernière, touchant de manière disproportionnée les personnes d’origine africaine, selon des données sur la criminalité.

Les Afro-Américains constituent une part importante des victimes de meurtres dans 6 grandes villes au cours des 6 premiers mois de 2021 par rapport à l’année dernière, laquelle avait elle-même connu une forte hausse de la criminalité, selon des données analysées par la Daily Caller News Foundation (DCNF). La DCNF a analysé à la fois les données des services de police et les rapports d’homicides compilés par les organes de presse locaux pour déterminer comment les Afro-Américains ont été victimisés dans le sillage du pic de criminalité de 2020.

« Nous constatons une recrudescence des crimes violents dans tout le pays, et plus particulièrement de la violence armée », a affirmé Daniella Levine Cava, maire du comté de Miami-Dade, au New York Times au début du mois.

Le DCNF a recueilli des données sur les homicides à Chicago, Baltimore, Milwaukee, Pittsburgh, Los Angeles et Indianapolis, qui sont parmi les rares villes où ces données sont facilement accessibles. La plupart des grandes villes disposent de statistiques limitées sur les meurtres et victimes d’homicide survenus depuis 2021.

Le pourcentage d’Afro-Américains parmi les victimes de meurtres à Chicago est passé de 70 % en 2020 à 81 % en 2021, tandis que ce chiffre est passé de 60 à 90 % d’une année à l’autre à Milwaukee, selon les données. Dans l’une des villes analysées, le pourcentage de ces victimes a diminué, mais le nombre brut de victimes afro-américaines a tout de même augmenté.

Les dirigeants démocrates de la plupart des villes examinées ont voté pour réduire considérablement le financement de la police au milieu des vastes manifestations de Black Lives Matter l’année dernière. Dans le sillage de la mort de George Floyd, décédé après que l’ancien policier de Minneapolis Derek Chauvin a posé un genou sur son cou à terre en mai 2020, des milliers de protestations et d’émeutes ont eu lieu dans tout le pays.

Une voiture est renversée tandis qu’une autre brûle alors que des manifestants et la police s’affrontent près de la Maison-Blanche pour protester contre la mort de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis à Washington, le 31 mai 2020. (Samuel Corum/AFP via Getty Images)
Un véhicule du département de police de Los Angeles est incendié par des manifestants violents à Los Angeles, en Californie, le 30 mai 2020. (Mario Tama/Getty Images)

Selon le New York Times, le criminologue Richard Rosenfeld, de l’Université du Missouri, a attribué la hausse de la violence observée dans tout le pays au manque de confiance entre la police et les citoyens.

« Lorsque la légitimité de la police est fortement réduite, vous obtenez plus de crimes parce que les gens ne comptent plus sur le système de justice pénale pour les aider », a déclaré Rosenfeld au NYT. « Les gens sont moins disposés à coopérer avec la police dans les enquêtes, moins disposés à signaler les crimes ou autres problèmes à la police, et plus disposés à prendre les choses en main. »

Alors que les statistiques sur les meurtres dans seulement 6 villes ont été analysées, le nombre d’homicides a connu un pic d’environ 18 % à travers le pays par rapport à 2020, selon un échantillon aléatoire de 37 villes, rapporte le NYT. En 2020, le nombre de meurtres a augmenté de 36,7 % par rapport à 2019, selon le journaliste Jeff Asher, spécialiste de l’analyse des données.

Chicago, Illinois

Au moins 317 homicides au total ont été commis à Chicago entre le 1er janvier 2021 et le 22 juin 2021, selon une base de données du Chicago Sun-Times. Au cours de la même période l’année dernière, 295 meurtres avaient été commis.

Alors que les Afro-Américains représentaient 207 des victimes de meurtres à Chicago au cours de la période de l’année dernière se terminant le 22 juin 2020, ils représentent un énorme 257 des victimes cette année, selon la base de données du Chicago Sun-Times. Cela signifie que les Afro-Américains représentent environ 81 % des victimes de meurtres cette année, alors qu’ils représentaient environ 70 % des victimes de meurtres en 2020.

Pendant ce temps, madame Lori Lightfoot, maire démocrate, a proposé une réduction de 80 millions de dollars du financement du département de police de Chicago en octobre, selon Injustice Watch.

Madame le maire de Chicago, Lori Lightfoot, s’exprime lors d’une conférence de presse à la Richardson Middle School de Chicago, le 14 juin 2021. (Cara Ding/Epoch Times)

« Nous allons certes ralentir le taux de croissance, ce qui permettra d’économiser 80 millions de dollars sur le fonds d’entreprise, mais sous ma direction, nous ne ferons jamais de réductions ou de changements de politique qui entravent la mission principale du service de police, qui est de servir et de protéger », a déclaré Mme Lightfoot, selon le Chicago Sun-Times.

L’Illinois est devenu le premier État à abolir complètement son système de caution en espèces au début de cette année, selon NBC News. La législation a établi un nouveau processus décisionnel plus strict pour les juges afin de déterminer si une personne accusée d’un crime présente une menace.

« Cette législation marque une étape importante vers le démantèlement du racisme systémique qui touche nos communautés, notre État et notre nation, et nous rapproche d’une véritable sécurité, d’une véritable équité et d’une véritable justice », a déclaré le gouverneur démocrate J.B. Pritzker après avoir signé la loi en février, selon NBC News.

Baltimore, Maryland

À Baltimore, les Afro-Américains représentaient 69 des 152 victimes de meurtre, soit 45 %, entre le 1er janvier 2021 et le 17 juin 2021, selon une base de données du Baltimore Sun.

Alors que les statistiques sur les meurtres entre cette même période en 2020 n’étaient pas disponibles, les victimes Afro-Américains s’élevaient à 130, soit 39 %, des 335 homicides totaux commis à Baltimore pour toute l’année dernière, selon la base de données.

La majorité des victimes de meurtre en 2020 et 2021 ont été répertoriées sans information raciale dans la base de données du Baltimore Sun. Les personnes Afro-Américaines représentaient la grande majorité des victimes dont la race était répertoriée.

Mais le conseil municipal de Baltimore a accepté de réduire de 22 millions de dollars le budget de la police de la ville en juin 2020, selon le Baltimore Sun.

Une personne passe devant une voiture de police à Baltimore, Md, le 28 juillet 2019. (Spencer Platt/Getty Images)

« Je suis fier de diriger un conseil municipal qui a fait le premier pas pour réduire de manière responsable la dépendance budgétaire de Baltimore à l’égard des services de police », a déclaré après le vote l’ancien président du conseil municipal Brandon Scott, qui est maintenant le maire de la ville, rapporte le Baltimore Sun. « Ce n’est que le début, et j’ai l’intention de continuer à diriger ce processus pour réorienter nos dollars publics et réimaginer la sécurité publique à Baltimore. »

En mars, Marilyn Mosby, procureur principal de la ville de Baltimore, a annoncé qu’elle ne poursuivrait plus la prostitution, la possession de drogue ou d’autres délits mineurs, a rapporté WBAL-TV, une filiale de NBC.

Après de multiples fusillades dans un quartier populaire de Baltimore au début du mois, 37 entreprises ont menacé de cesser de payer leurs taxes si Brandon Scott ne s’attaquait pas à la montée de la criminalité, selon WBFF-TV, une chaîne affiliée à Fox. Les propriétaires d’entreprises ont fait valoir que le fait de laisser les délits mineurs se poursuivre conduit à des crimes violents majeurs.

Milwaukee, Wisconsin

Le nombre total de meurtres a augmenté à Milwaukee, il est passé de 75 pour la période comprise entre le 1er janvier 2020 et le 17 juin 2020 à 87 commis sur la même période cette année, selon les rapports de meurtres compilés par le Milwaukee Journal Sentinel.

Les victimes Afro-Américains s’élevaient à 79, soit 90 %, du total des meurtres commis cette année, selon la base de données. Si les données relatives aux victimes isolées n’étaient pas disponibles pour les 6 premiers mois de 2020, les Afro-Américains représentaient 74 % de toutes les victimes de meurtres à Milwaukee l’année dernière.

Le Conseil communal de Milwaukee a approuvé en novembre une réduction du budget de la police qui a réduit le département de 120 agents, a rapporté le Journal Sentinel.

« Bien que la réduction budgétaire proposée ait sans aucun doute un impact sur les opérations du département de la Police de Milwaukee, nous restons engagés à travailler et à nous engager avec notre communauté, les élus et les partenaires de la sécurité publique afin de garantir que tous nos quartiers restent sûrs, dynamiques et vivables », a déclaré le département dans un communiqué après que le maire démocrate Tom Barrett a proposé le budget, selon le Journal Sentinel.

Pittsburgh, Pennsylvanie

À Pittsburgh, les Afro-Américains représentaient 90 % des victimes de meurtres entre janvier et avril, selon les données du comté. Par contre, le pourcentage était de 60 % au cours de la même période l’année dernière.

Il y a eu 20 meurtres entre janvier et avril cette année et 10 au cours de la même période en 2020, selon le comté d’Allegheny. Les données au-delà du 31 avril 2021 n’ont pas été rendues disponibles.

Le conseil municipal de Pittsburgh a approuvé un gel des embauches du département de police en juillet 2020, selon WPXI-TV. Le conseil a également ordonné au département de rediriger 10 % du budget vers des programmes de services sociaux chaque année.

Le Bureau de police de Pittsburgh a déclaré que ces mesures auraient un « impact considérable » sur sa capacité à accroître la diversité dans ses rangs, rapporte WPXI.

Los Angeles, Californie

Entre le 1er janvier 2020 et le 21 juin 2020, les Afro-Américains représentaient 92 victimes sur les 272 homicides commis dans le comté de Los Angeles, qui comprend la ville et les communautés environnantes, selon une base de données du Los Angeles Times. Sur la même période cette année, ils représentaient 103 des 315 homicides totaux.

Les données montrent que la part des Afro-Américains victimes de meurtres dans le comté est restée stable à environ 33 % d’une année à l’autre. Toutefois, la recrudescence de la violence cette année a causé au moins 11 décès supplémentaires dans la communauté afro-américaine du comté de Los Angeles par rapport à l’année dernière.

Les Hispaniques, qui constituent le groupe démographique le plus important du comté, ont représenté la majorité des victimes de meurtre dans le comté de Los Angeles en 2020 et 2021, tandis que les Afro-Américains se situaient à la 2e place dans le nombre de victimes de meurtres, selon la base de données. Les Hispaniques ont été les victimes de 50 % des meurtres commis entre le 1er janvier 2020 et le 21 juin 2020 et de 57 % des victimes au cours de la même période cette année.

Des policiers patrouillent dans leur voiture à Los Angeles, en Californie, le 1er novembre 2020. (Chris Delmas/AFP via Getty Images)

Le conseil municipal de Los Angeles a approuvé une réduction de 150 millions de dollars du budget du service de police de la ville en juillet 2020, a rapporté la chaîne affiliée ABC KABC-TV. Le maire démocrate Eric Garcetti a soutenu ces énormes réductions budgétaires.

« Il faudra des années pour s’en remettre », a déclaré Dustin DeRollo, porte-parole du syndicat de la police de Los Angeles, à la Daily Caller News Foundation l’été dernier. « Et cela se traduira immédiatement par moins d’agents patrouillant dans les rues ».

« Ce que cela signifie simplement, ce sont des temps d’intervention plus longs pour les appels d’urgence », a-t-il poursuivi. « Cela signifie moins de temps pour faire de la police de proximité comme établir des relations dans les quartiers. Et cela signifie également moins de capacité à mettre en œuvre la formation que tout le monde veut que nos agents aient. »

Mais, au milieu de l’augmentation des crimes violents, le Los Angeles County Metro a approuvé à l’unanimité une augmentation du budget de 36 millions de dollars pour la police des transports en commun en mars. M. Garcetti, qui siège au conseil d’administration du métro, a voté en faveur de cette augmentation budgétaire.

Indianapolis, Indiana

Les Afro-Américains représentent 58 des 98 victimes de meurtre à Indianapolis entre le 1er janvier et le 1er juin 2021, selon une base de données sur les homicides créée par l‘Indianapolis Star. L’année dernière, ils représentaient 53 des 70 victimes de meurtres de la ville.

Si le pourcentage d’Afro-Américains victimes d’homicide a diminué de 75 à 59 % au cours de cette période, le nombre total de victimes de ce groupe a tout de même augmenté, selon les données.

Le maire démocrate Joe Hogsett a résisté aux appels à la suppression du budget du service de police de la ville l’année dernière, selon l’Indianapolis Recorder. Au lieu de cela, il a proposé une augmentation du budget de la police de 7 millions de dollars.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ