Les médias d’État chinois annoncent la victoire de Biden, exprimant ainsi l’espoir de voir une administration américaine pro-Pékin

Par Frank Yue
12 novembre 2020
Mis à jour: 12 novembre 2020

Bien que le candidat présidentiel du Parti démocrate Joe Biden n’ait pas été déclaré vainqueur par l’autorité électorale statutaire américaine, les médias d’État chinois ont salué sa victoire et exprimé l’espoir d’une relation plus rapprochée entre les États-Unis et la Chine sous l’administration Biden.

Selon un article publié le 6 novembre par Radio Free Asia, les autorités chinoises ont donné un ordre aux organes d’information nationaux, leur interdisant de diffuser des articles sur les élections américaines ou des nouvelles provenant de sources étrangères. Ils devraient plutôt reprendre la couverture de l’agence de presse Xinhua, gérée par l’État, faire des observations inspirées par « les remarques du porte-parole de notre pays » et lancer des avertissements contre les propos anti-américains motivés par la haine.

Lors du point de presse quotidien tenu à Pékin le 9 novembre, les journalistes occidentaux ont demandé à Wang Wenbin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, s’il avait félicité M. Biden. Il a répondu : « Nous avons remarqué que Biden a proclamé sa victoire. Nous croyons comprendre que le résultat de l’élection présidentielle américaine sera déterminé selon la loi et les procédures américaines. »

CNN, AP, FOX, NBC et d’autres grands organes de presse ont prévu la victoire de Biden malgré les procès intentés dans plusieurs États contre des personnes soupçonnées de fraude électorale.

Des centaines de partisans de Donald Trump se réunissent dans la capitale de l’État de Pennsylvanie pour exprimer leur colère face au résultat des élections, quelques heures après la désignation par l’État du vainqueur des élections Joe Biden, le 7 novembre 2020 à Harrisburg, en Pennsylvanie. (Spencer Platt/Getty Images)

Dans une interview accordée le 6 novembre à Newsmax TV, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, a déclaré que des fraudes électorales avaient eu lieu dans différents États. « Si la loi n’est pas respectée, alors cette élection est illégitime », a-t-il déclaré. Il a également fait remarquer que les poursuites engagées par l’équipe de campagne de réélection de Donald Trump sont « tout à fait fondées » et doivent être « entièrement examinées » par le système judiciaire.

Journalistes chinois : les joueurs célèbrent leur victoire

L’universitaire indépendant et commentateur sur la Chine Ge Bidong a déclaré au journal Epoch Times que la réaction des médias du Parti communiste chinois (PCC) à la déclaration de victoire de Joe Biden contraste fortement avec leurs commentaires sur Donald Trump et les responsables de son administration. Le secrétaire d’État Mike Pompeo, par exemple, a été qualifié d’« ennemi du peuple » et a reçu d’autres qualificatifs dans ses éditoriaux.

Ge Bidong estime que la célébration de la déclaration de Joe Biden par les médias d’État montre que le PCC souhaite que Joe Biden puisse inciter les États-Unis à devenir plus favorables à Pékin, et que l’élection présidentielle américaine est, en fait, un véritable affrontement entre démocratie et régime totalitaire.

« Celui qui sera le prochain gagnant à la Maison-Blanche déterminera la sécurité de la ligne de vie du PCC », a prédit Ge Bidong.

« La couverture médiatique passionnée sur Joe Biden organisée par le PCC ressemble à des joueurs qui célèbrent leur victoire », a-t-il analysé. Il a noté que les responsables chinois évitent une démarche trop radicale pour ne pas contrarier Donald Trump, car ils savent qu’actuellement, il est toujours le président des États-Unis et que la victoire de Joe Biden n’a toujours pas été confirmée.

Selon Ge Bidong, le discours de Joe Biden est destiné à établir un fait accompli et à créer une pression sur les futures contestations judiciaires portant sur les résultats des élections.

Focus sur la Chine – Les élections américaines mettent la Chine en difficulté

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ