Les nouveaux dispositifs mis en place par le gouvernement

16 novembre 2015
Mis à jour: 17 novembre 2015

Samedi 14 novembre dans l’après midi, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé les dispositifs antiterroristes suite aux attentats récents. Le procureur de la République a de son côté donné les détails sur les faits : les actes terroristes ont été planifiés avec soin et exécutés quasi simultanément par trois équipes aguerries. La cellule de crise a tout de suite été activée par le procureur pour coordonner les investigations et le travail des enquêtes. Alors que les citoyens se rassemblent au fur et à mesure place de la République pour une commémoration silencieuse, plusieurs dispositifs sont entrés en vigueur à l’échelle du pays.

L’ensemble du territoire a été décrété en état d’urgence impliquant la mobilisation exceptionnelle de toutes les forces de sécurité intérieure mais également des forces armées françaises. Ce décret sera accompagné sur l’ensemble du territoire et notamment en Ile-de-France d’un déploiement large des forces de sécurité et d’un renforcement des forces mobiles.

La capitale verra également une présence forte des forces de l’ordre dans les transports, sur les grands axes de communication et partout dans le cœur de Paris. Pour appuyer le dispositif, 1 500 militaires vont être déployés aux endroits stratégiques dans la capitale.

La mise en place de la cellule de crise permettra une coordination effective de l’ensemble des forces de l’ordre. Comme l’a souligné le procureur, l’enquête se poursuivra pour remonter tous les réseaux impliqués derrière ces attentats, avec un accent mis sur la transparence de la vérité vis-à-vis des Français.

Par ailleurs les informations officielles sur les avancées de l’enquête seront communiquées désormais par le procureur de la République en personne. Enfin, une interdiction des manifestations et des rassemblements est entrée en vigueur à Paris jusqu’au jeudi 19 novembre. En cas de besoin, ces dispositifs pourront être étendus aux autres villes de France.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ