Les nouveaux propriétaires d’un château vieux de 900 ans veulent « mettre en valeur » ce lieu d’Ille-et-Vilaine

Par Emmanuelle Bourdy
21 septembre 2021
Mis à jour: 21 septembre 2021

Le château de la Haye, à Saint-Hilaire-des-Landes (Ille-et-Vilaine) a été mis en vente en 2016, après le décès de son propriétaire. Anthony et Aurélie Chambonnet ont racheté la bâtisse afin de faire revivre un lieu.

Anthony Chambonnet, directeur de société et son épouse Aurélie, directrice financière, ont racheté le magnifique château de la Haye vieux de 900 ans, situé à Saint-Hilaire-des-Landes. Le couple voulait quitter la région parisienne et cherchait à s’installer en Bretagne lorsqu’ils sont tombés sur cette pépite, rapporte Actu.fr.

« Nous avons découvert le château sur photos, et déjà nous avons craqué », raconte Anthony Chambonnet. Puis est venu le temps de la découverte réelle du lieu, lors d’une première visite, confirmant leurs premières impressions. Trois mois plus tard, le couple devenait propriétaire de ce magnifique château, des projets pleins la tête.

« Un gros potentiel »

« Nous pourrons accueillir de l’événementiel, des réceptions, des marchés artisanaux, de la pêche dans l’étang pourquoi pas, des rendez-vous culturels », expliquent Anthony et Aurélie qui estiment également que l’endroit est parfait pour fonder une famille.

Le couple a remarqué que ce château possédait « un gros potentiel ». Outre le logis principal (datant du XVIIe siècle), le château possède également des dépendances, soit 400 m² au sol, d’anciennes douves, une tour carrée, une tour ronde du XIIIe siècle, ainsi qu’une chapelle du XVIIe siècle, explique Actu.fr. Le lieu possède également un étang.

« Les choses vont se faire progressivement »

De plus, aux alentours s’étendent quinze hectares de parc et de bois et « le parc sera sans doute rouvert aux habitants de Saint-Hilaire, mais en temps voulu », indique Anthony Chambonnet. Lorsqu’ils ont pris possession des lieux, les nouveaux propriétaires ont alors fait installer des barrières. Mais durant des années, les habitants de la commune se sont promenés dans les allées dans ce parc, alors que le château était inoccupé. Les nouveaux propriétaires se disent « ouverts aux échanges avec tout le monde » et avancent que « les choses vont se faire progressivement ».

Ils confient vouloir « mettre en valeur » le lieu, « avec quelque chose qui corresponde à nos valeurs, et qui soit en phase avec les demandes de l’architecte des bâtiments de France ». « Nous sommes conscients que le château et la famille La Haye font partie de l’histoire de la commune », soulignent les propriétaires. Ils ont notamment prévu de ne pas faire de modifications au niveau de la chapelle, « qui est toujours consacrée et où reposent d’ailleurs des membres de la famille La Haye. Ce sont aussi nos valeurs catholiques », font remarquer auprès d’Actu.fr Anthony et Aurélie Chambonnet.

Mais avant toute chose, le couple tient à sécuriser l’endroit. « Nous devons prendre des précautions, ne serait-ce qu’en raison des problèmes de sécurité dans le parc, avec un risque de chute de branches et d’arbres », stipulent-ils, conscients qu’il est nécessaire d’éclaircir « la question de la responsabilité ».

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ