Les parents se préparent à dire au revoir à leur fille mourante, mais elle se réveille et dit 7 mots

Par Li Yen
13 juillet 2019 Mis à jour: 22 juillet 2019

Les médecins avaient renoncé à tout traitement pour cette jeune fille atteinte de leucémie, alors les parents déchirés ont commencé à préparer ses funérailles en mai dernier. Mais, une fois renvoyée chez elle pour passer ses derniers jours en famille, sans traitement médical, elle a soudainement commencé à se rétablir et maintenant elle va de mieux en mieux ! Tout le monde est sous le choc.

« Nous l’avons regardée mourir et revenir à la vie », a dit la mère de cette fillette de 10 ans atteinte d’un cancer à PEOPLE.

Abby Furco a reçu un diagnostic de leucémie en 2011 à l’âge de 4 ans. Les médecins ont dit à ses parents, Patty et Joe, qu’Abby avait seulement 20 % de chance de survivre à cette forme rare et sévère de leucémie.

Ses parents ont été dévastés d’apprendre que leur fille avait si peu d’espoir de survie.

Pendant les six années suivantes, Abby a dû lutter contre les maladies et endurer des traitements épuisants, tandis que sa famille ne pouvait que la réconforter et rester à ses côtés.

« Nous l’avons entourée d’amour parce que nous savions à tout moment que nous pouvions la perdre », a dit Patty. « Il y a eu des moments où on ne savait pas si elle s’en sortirait, elle avait tellement d’infections qui pouvaient mettre fin à sa vie. »

La famille allait et venait dans les hôpitaux avec Abby. Elle a subi une série de traitements, dont une greffe de moelle osseuse, une chimiothérapie et une radiothérapie. Mais les parents dévastés n’ont rien pu faire pour réduire la douleur et la souffrance de leur pauvre fille. Tout ce qu’ils pouvaient faire était « de la regarder se battre et essayer de guérir. »

À l’automne 2013, Abby semblait avoir surmonté toutes les difficultés et le cauchemar semblait s’être terminé. Elle est retournée à l’école, s’est amusée avec ses amis, a joué au soccer et elle est même entrée dans les scouts.

Pourtant, le cauchemar est revenu un an plus tard et cette fois, c’était bien plus terrible.

« Elle est devenue complètement immobile, tout mouvement lui faisait mal et elle parlait à peine », a dit la mère d’Abby.

Fin janvier 2015, Abby a subi une greffe de moelle osseuse pour lui sauver la vie. Malheureusement, en février 2015, les médecins ont découvert qu’Abby avait développé une maladie où la greffe de la moelle osseuse attaquait son corps. Au bout d’un an, les reins d’Abby ont commencé à se détériorer. Elle a donc été placée en soins intensifs. Abby ne pouvait pas vivre plus de 48 heures sans dialyse.

« Elle était très, très malade et son corps s’éteignait lentement. Ses organes ne fonctionnaient plus correctement et chaque intervention ne faisait qu’empirer son état », a dit à PEOPLE, Jacob Wessler, le médecin d’Abby, un hématologue et oncologue pédiatre.

« Les médecins nous ont dit qu’il était temps de la laisser partir, elle ne restait éveillée qu’une heure par jour », a dit Patty. « Nous avons commencé à préparer nos autres filles à sa mort. »

Abby a été renvoyée chez elle en soins palliatifs et sa famille et ses amis se sont réunis pour passer ses derniers jours avec elle. Les grands-parents d’Abby s’envolèrent pour la voir pour la dernière fois, tandis que ses parents, le cœur brisé, se préparaient à ses funérailles.

Pourtant, après qu’on a retiré à Abby tous ses traitements médicaux, elle s’est soudainement réveillée toute seule. « Nous ne pouvions pas le croire, en quelques jours, semaines, mois, elle a commencé à marcher et à devenir plus forte », a dit sa mère. « C’est un miracle absolu. »

Abby a dit à ses parents : « J’ai tant à faire dans ma vie. »

Abby est maintenant en rémission. Bien que son pronostic demeure incertain, sa famille demeure positive et chérit chaque minute qu’elle vit. « Sa joie de vivre est tout simplement incroyable », a dit Patty. « Maintenant, nous regardons vers l’avenir. »

« Elle a eu des hauts et des bas, mais si elle continue sur cette voie, elle va tous nous faire passer pour des idiots !   Elle a défié toutes les règles », a dit le Dr Wessler.

Quant à ce qui a contribué à la guérison miraculeuse d’Abby, le Dr Wessler l’attribue à la volonté de vivre de la fillette. En fait, le vaste potentiel de la capacité de l’esprit à guérir le corps a été examiné dans le livre Cure: A Journey Into the Science of Mind Over Body de l’auteure scientifique lauréate Jo Marchant.

En mars 2019, Abby et ses parents ont rencontré le vice-président Mike Pence à la Maison-Blanche. « Aujourd’hui… une fois dans la vie. Nous nous sommes assis dans la salle de réunion du vice-président et l’avons rencontré dans le cadre de la table ronde de la Pediatric Cancer Initiative ! 15 histoires d’enfants ont été partagées. Visite de l’aile est, puis visite de l’aile ouest avec le vice-président lui-même !!! C’était incroyable ! » Patty a fait une mise à jour dans un message sur la page Facebook.

L’histoire étonnante d’Abby sert de preuve à l’appui de la théorie selon laquelle le pouvoir de l’esprit peut exercer des pouvoirs de guérison sur le corps, et qu’une personne malade peut « penser à » son chemin vers la guérison.

Veuillez regarder cette vidéo :

 

RECOMMANDÉ