Les pompiers victimes d’agression en pleine intervention au Petit-Nanterre

Par Emmanuelle Bourdy
1 juin 2019
Mis à jour: 12 juillet 2019

Ce jeudi soir à Nanterre les sapeurs pompiers de la ville ont été appelés pour intervenir rue des Aubépines dans le quartier du Petit-Nanterre.

En effet, un incendie volontaire avait été signalé sur un générateur électrique utilisé sur l’un des chantiers de ce quartier, actuellement en pleine rénovation, ainsi que le rapporte Le Parisien.

Alors qu’ils s’activaient pour éteindre cet incendie, ils se sont fait harceler par une bande de jeunes aux environs de 21 heures. Ces derniers se sont mis à lancer des pierres sur les pompiers. Seul le véhicule a subi quelques dommages.

La brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) explique : « Ils ont été caillassés à leur arrivée sur place mais par chance, aucun personnel n’a été blessé au cours de l’intervention. Seul le véhicule a été légèrement endommagé par les jets de pierre. »

Pourtant dans ce même quartier ce soir-là, une pelleteuse avait également connu le même sort. Les dégâts constatés : des vitres cassées suite aux jets de pierre.

Lorsque la police est arrivée, les agresseurs n’étaient plus sur les lieux. De ce fait, il n’y a eu aucune interpellation.  

Actuellement et depuis quelques années déjà, on observe une recrudescence des actes de violence aussi bien verbales que physiques sur les soldats de feu. La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) enregistre 74 agressions de pompiers chaque mois en France ainsi que le révélait Le Parisien dans un article en décembre 2018.

En 2017, une étude avait été menée par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, montrant une hausse de ces agressions de 23 % par rapport à 2016.

Cette augmentation est évidemment due au nombre croissant d’agressions des sapeurs-pompiers mais également au fait que ceux-ci sont invités à mieux signaler les faits lorsqu’ils sont sujets à des brutalités.

RECOMMANDÉ