Les protecteurs des animaux félicitent le Michigan d’être devenu un État exempt d’euthanasie animale

Par Richard Szabo
12 septembre 2019 Mis à jour: 12 septembre 2019

Le Michigan est officiellement devenu une juridiction qui se démarque pour son faible taux d’euthanasie d’animaux domestiques errants, a annoncé le 9 septembre une organisation caritative de protection des animaux.

Une alliance pour la protection des animaux au Michigan, le Michigan Pet Fund Alliance (MPFA), a félicité l’État des Grands Lacs pour avoir atteint le taux de survie le plus élevé jamais atteint dans les refuges pour animaux.

L’alliance a confirmé qu’en 2018, le Michigan a enregistré dans tout l’État un taux moyen de libération de 90 % pour les chiens et les chats qui ont été rendus à leurs propriétaires, adoptés ou transférés dans d’autres refuges et organismes de sauvetage.

« C’est une première fabuleuse pour notre État », a déclaré Deborah Schutt, fondatrice et présidente de la MPFA, dans une déclaration sur Facebook. « Seul le Delaware, qui compte trois refuges, comparativement à 174 au Michigan, a aussi atteint ce niveau l’an dernier. »

Sur les 174 refuges du Michigan, 138 sont certifiés sans euthanasie.

Les refuges de n’importe quel État doivent collectivement atteindre un taux de survie de 90 % avant que l’État puisse être déclaré une juridiction sans abattage pour les animaux des refuges.

Selon CNN, le Delaware est devenu en août le premier État du pays à ne pas tuer les animaux.

La société de protection des animaux Brandywine Valley (Brandywine Valley Society for the Prevention of Cruelty to Animals (SPCA)) a confirmé qu’elle avait un taux de libération de plus de 95 % pour les plus de 14 000 animaux qui arrivent chaque année à son refuge dans le premier État.

« Au Delaware, nous accueillons plus de 60 % des animaux qui entrent dans les refuges et sommes plus de quatre fois plus grands que le deuxième plus grand refuge, de sorte que nos politiques ont eu un impact significatif sur le fait que l’État ne tue plus », a déclaré Linda Torelli, directrice du marketing de Brandywine Valley SPCA à CNN.

L’organisation caritative a commencé à suivre les statistiques du Michigan dès 2009 en se basant sur les données du rapport annuel que les refuges pour animaux fournissent au Michigan Department of Agriculture and Rural Development.

Ces rapports ont montré que plus de 120 000 chiens et chats mouraient dans les refuges du Michigan chaque année. En 2018, le nombre de décès de chiens et de chats dans les refuges a chuté de 89 % pour s’établir à un peu plus de 13 000 pour l’année entière.

« Félicitations Michigan Shelters […] vous l’avez fait », a déclaré le MPFA sur Facebook. « Vous avez fait du Michigan l’un des premiers États des États-Unis à réussir à ne pas tuer. »

MPFA espère améliorer encore les conditions de vie pour s’assurer qu’un plus grand nombre d’animaux de compagnie survivent à leur séjour dans les refuges pour animaux à travers l’État.

« Bien qu’il soit excitant de voir que le Michigan, en tant qu’État, a atteint l’objectif de 90 %, nous avons encore quelques communautés qui luttent pour sauver des vies, en particulier des chats », a dit M. Schutt. « Nous continuerons à travailler avec les refuges et les organismes de sauvetage afin de mettre en œuvre les meilleures pratiques, de réduire la durée totale du séjour au refuge et d’améliorer la qualité de vie des animaux de compagnie sans-abri pendant leur séjour aux refuges.

Le MPFA a pour mission de promouvoir des pratiques exemplaires reconnues à l’échelle nationale qui sauvent la vie de chiens et de chats sans-abri sains et traitables dans les refuges du Michigan.

L’alliance offre également des subventions de sauvetage, du mentorat, des possibilités d’éducation, du réseautage et d’autres formes de soutien aux refuges et aux sauvetages dans tout le Michigan.

RECOMMANDÉ