Les résidents des Ehpad, majoritairement vaccinés, demandent des mesures allégées

Par Sarita Modmesaïb
25 février 2021
Mis à jour: 25 février 2021

Si plus des trois quarts des résidents d’Ehpad sont maintenant vaccinés, ils demeurent pourtant confinés, vivant encore des mesures barrières strictes.

Ils ont été le public prioritaire du gouvernement Macron, et aujourd’hui, les résidents des Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont plus de 78 % à avoir reçu au moins la première dose de vaccin anti-Covid, selon Santé publique France.

Pourtant, les mesures barrières sont encore là, limitant les contacts avec les familles pour ces résidents depuis bientôt un an. Une seule visite par semaine, sans étreinte et parfois même de par et d’autre d’une vitre en Plexiglas… Nombreuses sont les familles qui souhaiteraient revenir aux visites habituelles et pouvoir ainsi embrasser leur parent, partager un peu d’intimité…

« Ça devient très difficile, car on a l’impression que malgré tous les efforts qu’on a faits, on est obligés d’en refaire et d’en refaire encore, sans en voir le bout », confie ainsi la fille d’une résidente de l’Ehpad de Verquin (Pas-de-Calais), sur LCI, alors que 59 des 70 résidents de cet établissement ont déjà reçu une dose de vaccin.

Autre argument positif, selon Santé publique France, les cas positifs diminuent fortement dans les Ehpad depuis ces derniers jours, environ 580 cas positifs quotidiens recensés en France.

Bientôt, un allègement des mesures dans les Ehpad ?

Alors, dans l’attente d’une annonce gouvernementale, certains Ehpad ont déjà entamé un processus d’allègement des mesures barrières.

Ainsi, à l’Ehpad de Verquin, la directrice en a bien conscience et assure ainsi : « La vaccination, qui porte ses fruits, va nous permettre d’alléger toutes les mesures mises en place pour les visites. C’est vraiment un souhait des familles et des résidents. Certainement pas lever les mesures barrières dans un premier temps. Mais qu’on ne craigne moins [pour la santé, ndlr] des résidents et du personnel. »

L’Ehpad Lumières d’automne, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) a pris les devants. Avec 86 % de résidents vaccinés, la direction, en accord avec les résidents et le personnel, a décidé de lever certaines interdictions, telles que les visites au jardin ou la durée des visites limitée à une heure.

« On prend nos décisions en connaissance de cause, on consulte les médecins qui ont accès aux articles scientifiques. On estime que les mesures que l’on prend rentrent dans le cadre sanitaire et ne nous font pas prendre de risques », déclare ainsi la directrice de Lumières d’automne, sur France Inter.

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE), qui avait donné plusieurs fois son avis concernant les Ehpad, ne s’est pas encore manifesté.

« Nous devons encore attendre les résultats des études scientifiques, puisqu’on sait que malgré le pourcentage extrêmement élevé de personnes vaccinées en Ehpad, il demeure un risque de non-protection par rapport à ces personnes-là », déclare Karine Lefeuvre, membre du CCNE, sur France Inter.

« Ce qui est certain, c’est qu’il y a une attente très forte de restauration des liens humain et affectif. Tout est une question de sens et de mesure à ce niveau-là, et le CCNE y est très sensible. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ