L’Espagne retoque une loi régionale qui rendait la vaccination obligatoire

Par Epoch Times avec AFP
30 mars 2021
Mis à jour: 30 mars 2021

L’Espagne va s’opposer à une loi de sa région de Galice qui obligeait ses habitants à se faire vacciner contre le Covid-19, estimant qu’elle porte atteinte aux libertés fondamentales, a annoncé la porte-parole du gouvernement central mardi. 

L’exécutif va « déposer un recours en inconstitutionnalité » contre une loi de cette région du nord-ouest de l’Espagne qui prévoit des amendes jusqu’à 3.000 euros pour le refus injustifié de se faire vacciner, a annoncé la porte-parole du gouvernement, Maria Jesus Montero, lors d’une conférence de presse.

En Espagne, la vaccination n’est pas obligatoire, comme dans la plupart des pays européens, mais la Galice faisait exception avec cette obligation instaurée fin février.

Pour Madrid, ce texte introduit « des limitations des droits fondamentaux » qui ne peuvent être modifiées que « dans le cadre d’une loi nationale », a justifié la ministre.

Ce recours déposé devant le Tribunal constitutionnel annulera l’article de loi promulgué par le gouvernement de Galice, a précisé Maria Jesus Montero et le tribunal aura un délai de trois mois pour ratifier ou lever cette décision.

« Quelle idée de co-gouvernance ! », a fustigé mardi sur Twitter le président de la région, Alberto Núñez Feijóo, membre du Parti populaire, qui regrette une décision prise « sans ouvrir de négociation ».

L’Espagne a vacciné un peu plus de 5,5% (2,6 millions) de ses 47 millions d’habitants avec les deux doses, et a administré plus de 7,7 millions de doses au total.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ