Trump au sujet de la libération de l’avocat chinois des droits de l’homme Gao Zhisheng: «On travaillera à lutter contre les forces de la répression et du radicalisme»

Par Ilene Eng
17 août 2019 Mis à jour: 17 août 2019

SANTA CLARA – Un avocat spécialiste des droits de l’homme a disparu en Chine depuis deux ans. Cependant, sa famille aux États-Unis garde espoir après avoir reçu une lettre du président Trump.

Gao Zhisheng, l’avocat et défenseur des droits de l’Homme bien connu en Chine, est porté disparu depuis août 2017. Sa famille et ses amis n’ont pas pu le contacter depuis. Ils soupçonnent que le gouvernement chinois l’ait mis en prison.

Geng He, l’épouse de Gao Zhisheng, en possession d’une lettre du président Trump écrite le 24 juillet au bureau de NTD à Santa Clara le 11 août 2019. (Ted Lin / NTD)

« Notre seul souhait est que Gao Zhisheng soit toujours en vie. Tant qu’il vivra, nous avons l’espoir d’avoir des retrouvailles », a déclaré Geng He, l’épouse de Gao Zhisheng.

Mme He avait demandé à un pasteur de l’aide pour écrire un appel au président Trump.

En juillet de cette année, ils ont reçu une réponse.

« En tant que nation, nous croyons que chaque vie humaine a sa dignité. Nous continuons d’espérer qu’un jour, les opprimés et les persécutés du monde entier jouiront des mêmes droits universels de l’homme que ceux que nous célébrons ici au pays », a écrit le président Trump. « En tant que président, je m’engage à promouvoir la liberté dans le monde, et je m’opposerai aux forces de répression et au radicalisme. »

Le 26 juillet, Jonathan Liu a reçu une lettre du président Trump et a déclaré le 11 août 2019 que la famille avait été encouragée . (Ted Lin / NTD)

« En fait, je n’avais pas de grands espoirs après avoir écrit une lettre. Qui l’aurait cru, le 26 juillet, j’ai reçu le courrier », a expliqué Jonathan Liu, pasteur.

Familier avec nos médias, il a dit à Mme He d’informer le journal chinois Epoch Times et la chaîne de télévision NTD afin que la nouvelle puisse être retransmise auprès d’eux en premier. Ils ont choisi de transmettre le communiqué de presse au bureau de la Bay Area à Santa Clara le 11 août.

En tant que chrétien dévoué, Gao Zhisheng a critiqué les violations des droits de l’homme commises par le gouvernement communiste chinois contre des groupes religieux comme les chrétiens et les pratiquants de Falun Gong.

Les participants tiennent des pancartes indiquant : «Come Home Gao Zhisheng» et «Libérez Gao Zhisheng» au bureau de la NTD à Santa Clara le 11 août 2019. (Ted Lin / NTD)

Depuis 2005, il a écrit des lettres aux principaux dirigeants chinois pour les exhorter à cesser de persécuter les pratiquants de Falun Gong, une méditation spirituelle. Il a été emprisonné et torturé jusqu’à ce qu’il perde ses dents et souffre maintenant de violences psychologiques.

Sa femme et ses deux enfants ont réussi à fuir aux États-Unis, où ils continuent de demander sa libération et de faire connaître au monde entier la cruauté du régime communiste.

« Il y a beaucoup d’espoir pour cette cause, ainsi que [dans le fait de] traiter avec la Chine continentale par l’intermédiaire du président américain. J’espère donc qu’il pourra aider à obtenir la libération », a déclaré David Rosenblum, un enseignant qui a assisté à l’événement.

En 2012, un film a été consacré à Gao Zhisheng, Transcending Fear : The Story of Gao Zhisheng. En 2017, Gao Zhisheng a écrit un livre intitulé Year 2017, Stand Up China – A Narration by Gao Zhisheng, a Human Rights Lawyer Under Torture, prédisant la chute du Parti communiste chinois.

Beaucoup de gens connaissent son histoire et continueront à faire pression sur le gouvernement chinois pour qu’il libère Gao et le laissent rejoindre sa famille.

RECOMMANDÉ