L’ex-président américain Jimmy Carter est sorti de l’hôpital

16 mai 2019 Mis à jour: 16 mai 2019

L’ancien président américain et prix Nobel de la paix Jimmy Carter est sorti jeudi de l’hôpital après avoir été opéré de la hanche et reprendra dès dimanche, à 94 ans, ses activités régulières, a annoncé sa fondation.

Jimmy Carter s’était fracturé la hanche lundi alors qu’il partait chasser la dinde sauvage. Les médecins lui ont posé une prothèse de hanche et il devra suivre des séances de kinésithérapie pour se rétablir, a indiqué le Carter Center dans un communiqué. L’ex-président démocrate reprendra dès dimanche l’enseignement religieux et moral qu’il donne régulièrement le dimanche devant quelque 500 personnes dans une petite église baptiste de sa ville de Plains, en Géorgie, dans le sud des Etats-Unis.

Son épouse depuis 1946, Rosalynn Carter, s’est sentie faible mercredi soir et a été gardée en observation pour la nuit dans le même hôpital. Les deux époux ont quitté l’hôpital en même temps ce matin, précise la fondation Carter.  Le plus âgé des présidents américains encore en vie, Jimmy Carter avait surmonté un cancer au cerveau en 2015.  Artisan des accords de Camp David qui ont abouti, en mars 1979, à la signature du traité de paix israélo-égyptien, Jimmy Carter a dirigé les Etats-Unis de 1977 à 1981.

Il était également aux commandes lors de la prise d’otages américains en Iran en 1979-80, qui lui avait valu une réputation de naïveté à l’international et de nombreuses critiques dans son pays. Après sa cinglante défaite face au républicain Ronald Reagan en 1981, le 39e président des Etats-Unis s’est trouvé une vocation d’homme de paix, multipliant les missions humanitaires et de médiation, de Cuba à la Corée du Nord en passant par l’Ethiopie.

D.C avec AFP

RECOMMANDÉ