L’exercice physique est « la chose la plus importante » pour lutter contre le Covid-19, selon un expert de la santé

Par Jessie Zhang
19 avril 2021
Mis à jour: 19 avril 2021

Une importante étude internationale a trouvé la première preuve directe des bienfaits de l’exercice sur le Covid-19, révélant que les personnes physiquement actives avaient deux fois et demie moins de risques de mourir de la maladie causée par le nouveau coronavirus que celles qui étaient constamment inactives.

L’enquête menée sur près de 50 000 patients atteints du Covid-19 qui étaient inactifs lors des deux années précédant la pandémie a révélé qu’ils étaient deux fois plus susceptibles d’être admis à l’hôpital que les patients qui avaient fait plus de 150 minutes d’exercice hebdomadaire. Ils avaient également 73 % plus de risques de devoir recourir à des soins intensifs.

Le professeur Jim Sallis, membre du corps professoral de l’Institut de recherche sur la santé Mary MacKillop de l’Université catholique australienne, et l’un des auteurs de l’étude, a recommandé aux cliniciens d’encourager leurs patients à être physiquement actifs, en particulier ceux qui présentent d’autres facteurs de risque.

Le professeur d’université Jim Sallis a appelé à mettre davantage l’accent sur l’activité physique pour lutter contre la pandémie en Australie. (Samira Bouaou/The Epoch Times)

« Ces résultats devraient servir de signal d’alarme pour la médecine clinique et la pratique de la santé publique », a déclaré le professeur Sallis.

La recommandation de M. Sallis est de porter une plus grande importance à l’activité physique comme moyen de lutte contre la pandémie en Australie. Cette demande fait suite au défi de plus en plus difficile à relever pour atteindre les objectifs du déploiement de la vaccination.

« Nous recommandons aux autorités de santé publique d’informer toutes les populations que la pratique d’une activité physique régulière peut être l’action la plus importante que les individus peuvent entreprendre pour prévenir les manifestations sévères du Covid-19 et leurs complications, y compris la mort », a déclaré le Pr Sallis.

Pratiquer une activité physique régulière est peut-être l’action la plus importante que les individus peuvent entreprendre pour prévenir une forme grave du Covid-19 et des complications qui peuvent s’en suivre, y compris le décès. (Shutterstock)

Cela contraste avec les conseils donnés par les responsables de la santé du gouvernement, notamment ceux du Dr Anthony Fauci, conseiller médical en chef de la Maison-Blanche, qui a suggéré, lors d’une conférence universitaire, que l’Australie fasse de la vaccination la priorité numéro un.

Il existe de nombreux exercices qui peuvent vous aider à maintenir un bon équilibre et une bonne santé, notamment le yoga, le tai chi et les exercices d’étirement. (Koldunov / Shutterstock)

« Il est remarquable que le fait d’être constamment inactif soit un facteur de risque plus important de résultats graves du Covid-19 que n’importe quelle condition médicale sous-jacente, même plus important que n’importe quel facteur de risque identifié par les Centers for Disease Control, à l’exception de l’âge et des antécédents de transplantation d’organes », a déclaré le professeur Sallis.

L’âge moyen des patients était de 47 ans, et 62 % étaient des femmes. Leur IMC moyen était de 31, ce qui correspond à une surcharge pondérale.

La recherche a été publiée dans le British Journal of Sports Medicine et a été financée et menée par le fournisseur de soins de santé américain Kaiser Permanente entre janvier et octobre 2020.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ