L’herbe de blé, l’ultime booster en éléments nutritifs

17 août 2013
Mis à jour: 29 octobre 2017

Parmi toutes les céréales, le blé (Triticum aestivum) est détenteur d’une distinction toute particulière: il contient tous les éléments essentiels à la vie humaine.

Toutes les vitamines, minéraux, protéines et amidons se trouvent dans un grain de blé, formant une composition parfaitement équilibrée: un vrai don de la nature. Lorsque le grain se développe, non seulement tous ces éléments nutritifs augmentent, mais par le biais de l’activation des enzymes, ils deviennent aussi plus faciles à digérer.

Le jus d’herbe de blé fraîchement germée contient de grandes quantités d’une large gamme de vitamines, notamment les vitamines A, B, C et E, ainsi que des minéraux tels que le sodium et le potassium en association équilibrée, le fer mais moitié moins que les épinards ou la bette à carde mais sans l’acide oxalique, du magnésium, du phosphore et des oligo-éléments comme le sélénium et le zinc

«Le jus d’herbe de blé est l’aliment le plus frais et le plus écologique que vous pouvez consommer», explique Aaron Matsil de Perfect Foods, une entreprise new-yorkaise. «Il cesse de croître à la minute où vous le consommez.»

«Le jus que vous faites, sans le pasteuriser, apporte les nutriments que vous ne seriez pas en mesure d’obtenir avec un jus empaqueté». Aaron Matsil ajoute: «Il contient des micronutriments qui sont encore intacts, des enzymes qui sont toujours actifs et n’ont pas été dénaturés par un traitement et sont toujours en mesure d’interagir dans votre corps pour être absorbés comme d’autres micronutriments qui normalement seraient détruits très rapidement après traitement».

Contenant environ 70% de chlorophylle, le jus d’herbe de blé est aussi connu, depuis un certain temps, en tant que «chlorophylle liquide», tout simplement. L’agropyre (1) peut aider à normaliser la tension artérielle et la digestion, ainsi qu’à promouvoir une désintoxication générale du corps. Le processus de germination prend 7 à 10 jours, après lesquels la jeune herbe peut être récoltée et réduite en jus. Un presse-agrumes spécialement conçu sert à mastiquer l’herbe et à en extraire le jus, tout en préservant les nutriments essentiels.

Au fil des années, les Matsil ont recueilli les commentaires de consommateurs sur les bienfaits qu’ils ont expérimentés. «La première chose que les gens disent généralement après quelques jours est: « je l’ai essayé et je ressens que j’ai un peu plus d’énergie… J’ai réussi à mieux dormir, je me suis réveillé en meilleure forme »», témoigne Aaron Matsil. Deux semaines plus tard, les gens reviennent pour dire qu’ils se sentent mieux. Ils remarquent que leur peau, leurs ongles et leurs cheveux sont plus sains.

Puis il y a une autre catégorie: d’autres personnes voient une amélioration en lien avec d’autres genres de maladies dégénératives, de douleurs chroniques, de douleurs dorsales, d’allergies ou de problèmes liés à la peau. «Tout ce qui a été chroniquement difficile se dissipe ou diminue», a déclaré Aaron Matsil.

Il entend également fréquemment des retours de personnes qui luttent contre le cancer. «Je dirais que 15% des buveurs réguliers d’agropyre luttant contre le cancer depuis de nombreuses années ont eu de très bons résultats, pas tout le monde bien sûr mais c’est un fait. Le diabète, le cancer, l’arthrite, nous entendons des histoires tout le temps.»

Études cliniques

Il existe quelques rares études préliminaires sur l’herbe de blé, mais selon Aaron Matsil, elles sont biaisées en raison de l’approche.

«Le problème est que la plupart de ces études cliniques approfondies, en double aveugle, sont financées par un institut de recherche qui dispose de millions de dollars de financement si nécessaire, afin d’essayer d’isoler un facteur pour essayer de le synthétiser et de le vendre sous forme de pilule.»

Mais le jus de blé a de nombreux nutriments qui interagissent entre eux pour produire un bon résultat, ce n’est pas nécessairement une seule chose, a expliqué Aaron Matsil.

«Cela dit, quelles que soient les études, elles sont prometteuses», a-t-il précisé. Des études ont été faites sur la colite ulcéreuse, d’autres pour savoir si l’agropyre peut augmenter l’oxygénation. Un médecin en Australie a créé un extrait de l’herbe de blé pour un usage topique sur la peau, avec de bons résultats.

Dans une étude pilote publiée dans Nutrition and Cancer en 2007, les patientes atteintes de cancer du sein et qui ont bu un jus d’herbe de blé par jour ont révélé une diminution des besoins en médicaments pour renforcer le sang et la moelle osseuse pendant la chimiothérapie, sans pour autant diminuer les effets de la thérapie.

Dans une autre étude pilote publiée dans Indian Pediatric en 2004, des enfants atteints de thalassémie (une forme héréditaire d’anémie qui nécessite souvent des transfusions sanguines), ont reçu 100 ml de jus d’herbe de blé par jour et la moitié a démontré un besoin réduit de transfusions sanguines. Aucun effet indésirable n’a été observé.

Sans gluten

L’«herbe de blé» ne contient pas de gluten: c’est une excellente nouvelle pour ceux qui y sont intolérants.

Les personnes allergiques au blé font généralement une réaction au gluten contenu dans le blé. L’herbe de blé est un «légume»: elle est coupée avant que le grain ne se forme. Elle ne contient donc aucun gluten.

Une mise en garde est toujours recommandée, car il y a un risque minime que le germe puisse entrer dans le jus. Bien que très improbable, il est sage pour les personnes souffrant d’intolérance au gluten sévère de faire elle-même leur jus et de vérifier auprès de leur médecin ou nutritionniste avant d’ajouter l’agropyre à leur alimentation.

N’oubliez pas de couper l’herbe au-dessus de la ligne des graines afin qu’elles ne se retrouvent pas dans votre centrifugeuse. Si vous achetez l’agropyre dans un magasin d’aliments naturels ou un bar à jus, demandez à la personne qui prépare votre boisson de porter une attention particulière aux grains.

Posologie et effets secondaires

Comme complément alimentaire quotidien, il est recommandé de prendre entre 30 à 60 g de jus d’herbe de blé, de préférence l’estomac vide. Siroter lentement de petites quantités est la meilleure méthode. Comme pour toute chose, il est sage de toujours commencer doucement et d’augmenter la dose au fil du temps. Dans le cadre d’un régime de guérison, 60 à 120 g par jour devraient suffire.

Pour les personnes atteintes de maladies dégénératives ou essayant d’améliorer considérablement leur état de santé, Aaron Matsil recommande de boire au moins 120 g par jour; pour une personne atteinte d’un cancer, 180 g.

Les effets secondaires tels que des maux de tête peuvent apparaître quand le corps commence à éliminer toute l’accumulation de déchets et de toxines.

Luke Hughes est herboriste et horticulteur. Il vit à Sydney, en Australie.

(1) sorte de blé

Version en anglais: Wheatgrass, the Ultimate Nutrient Booster

RECOMMANDÉ