L’histoire d’amour entre un vieil homme et Malena, la cigogne qu’il a sauvée

Par Richard Szabo
21 août 2019 Mis à jour: 21 août 2019

Un Croate espère que l’histoire magnifique qu’il a vécue en soignant un oiseau blessé pour qu’il retrouve santé et vigueur incitera d’autres personnes à en faire plus pour les protéger des braconniers.

Stjepan Vokic, admirateur d’oiseaux, s’occupe de sa cigogne Malena depuis qu’il la découverte avec une aile blessée la rendant totalement incapable de voler il y a plusieurs décennies à Brodski Varos, à 120 km au sud-est de Zagreb.

« Il y a 25 ans, dans mon petit village, j’ai trouvé une petite cigogne avec une aile brisée, elle avait été abattue par un chasseur [et] je l’ai appelée Malena (la petite) », a raconté Vokic dans une vidéo Facebook mise en ligne par The Dodo.


Comme la cigogne ne pouvait plus voler et ne pouvait plus retourner dans la nature, Vokic prit la responsabilité d’être en quelque sorte « les ailes » de l’animal.

Il a construit un nid bien protégé sur son toit pour les mois les plus chauds et un autre nid dans son garage pour lui permettre de résister au froid de l’hiver méditerranéen.

Il est également allé pêcher et a partagé ses prises avec Malena, qui s’est habituée à être touchée et manipulée par son gardien.

« Cette cigogne est toute ma vie », a-t-il dit. « J’attrape des poissons pour elle et je ramasse des branches pour son nid. »

Après environ 10 ans, une jeune cigogne mâle a rejoint le nid de Malena sur le toit de Vokic et les deux amoureux ont fondé leur propre famille.

Vokic a nommé le mâle Klepetan et, au cours des 15 dernières années, il a émigré en Afrique du Sud pendant les mois les plus froids et est retourné au nid en Croatie pendant les mois les plus chauds.

Environ 60 petits ont été élevés et ont quitté le nid.

« J’ai trois fils et, depuis que Klepetan a rejoint le nid de Malena, je l’ai considéré comme mon quatrième fils », a dit Vokic.


Malena et Klepetan sont devenus célèbres et de nombreux admirateurs se sont rendus au domicile de Vokic pour voir le couple.

Le nombre important de demandes de renseignements sur la vie du couple d’oiseaux a incité Vokic à mettre en place une webcam en direct, afin que les admirateurs puissent saisir le moment où Klepetan revient de ses voyages.

« Chaque printemps, en Croatie, plus d’un million de personnes regardent l’émission en direct, en attendant le retour de Klepetan », a déclaré M. Vokic.

« Le moment où il revient apporte de la joie à tant de personnes. »

Pour Vokic, le retour de Klepetan est un véritable soulagement, surtout que son voyage peut l’exposer à bon nombre de chasseurs et de braconniers.

« Chaque année, environ 2 millions d’oiseaux sont tués sur cette route », a-t-il déclaré. « L’idée qu’il ne revienne pas me fait plus peur que tout. »


Le fils de Vokic, Dario, le 19 avril, a émis des doutes sur la cigogne qui est arrivée dans le nid de Malena. Il ne croyait pas que c’était Klepetan.

« Le vrai Klepetan n’est probablement pas arrivé », a déclaré Dario au groupe Facebook fermé « Malena i Klepetan – najljepsa ljubavna prica », selon Total Croatia News.

« La cigogne actuelle agit bizarrement, il est venu pour un repas, puis il est parti deux jours. Malena est probablement frustrée, c’est pourquoi elle a détruit deux œufs. Elle a même démoli le nid, pas complètement, mais tous les nouveaux matériaux que ce mâle a apportés ont été enlevés. »


Néanmoins, Vokic espère que l’histoire de Malena et Klepetan permettra de dénoncer la pratique du braconnage des cigognes et d’encourager plus de gens à mieux connaître cette espèce d’oiseaux.

« Il existe une croyance selon laquelle les cigognes apportent des enfants et une vie nouvelle », a déclaré Vokic. « Je crois en la bonté… Je crois que la nature s’en souvient et vous la rend. »

RECOMMANDÉ