Ce que Gustave Eiffel peut nous apprendre sur le courage et la persévérance

Par Louise Bevan
26 octobre 2019
Mis à jour: 1 avril 2021

Gustave Eiffel, ingénieur français de renommée internationale, né à Dijon, France, fut celui qui a notamment conçu « l’inutile et monstrueuse tour… » devenue le véritable joyau de Paris, la tour Eiffel.

La proposition de Gustave Eiffel de créer une tour monumentale au cœur de la capitale française sur les bords de la Seine fut pendant des années l’objet d’une grande controverse.

Mais la tolérance de l’ingénieur entrepreneur à l’égard des critiques, son courage face aux dissensions et sa nature persévérante ont fini par hisser son projet parmi les plus grandes réalisations architecturales de l’ère moderne.

Lors de l’Exposition universelle de 1889, également à l’occasion du 100e anniversaire de la Révolution française, l’idée d’un grand concours pour la conception d’un nouveau monument parisien fut lancée au Journal officiel. Sélectionné parmi 107 propositions examinées, c’est le design de Gustave Eiffel, Maurice Koechlin, Emile Nouguier et Stephen Sauvestre qui a finalement été retenu.

Wikimedia Commons | Nadar

La proposition du groupe industriel était « d’étudier la possibilité d’ériger une tour de fer de 300 mètres de haut sur le Champ-de-Mars avec une base carrée de 125 mètres de diamètre ».

La construction du projet lauréat s’est d’abord heurtée à une opposition massive de l’opinion publique. Il a été considéré comme une horreur inutile, une verrue visuelle, un monument laid qui diminuerait la beauté de la ville de Paris.

Une pétition intitulée « Artistes contre la Tour Eiffel » fut même adressée au ministre des Travaux publics et commissaire à l’Exposition Charles Alphand et publiée dans le journal Le Temps le jour de la Saint-Valentin, 1887.

Wikimedia Commons | Maurice Koechlin, Émile Nouguier

« Nous, écrivains, peintres, sculpteurs, architectes et passionnés de la beauté intacte de Paris, nous protestons de toutes nos forces, de toute notre indignation au nom du goût français, contre l’érection de cette tour Eiffel inutile et monstrueuse », peut-on lire dans cette lettre. Cela a continué :

« Pour mieux apprécier nos arguments, imaginez un instant une tour vertigineuse et ridicule dominant Paris comme une gigantesque cheminée noire, écrasant sous sa masse barbare des merveilles telles que Notre-Dame, la Tour Saint-Jacques, le Louvre, le Dôme des Invalides, l’Arc de Triomphe… tous nos monuments humiliés vont disparaître dans ce terrible rêve. »

Mais M. Eiffel a persévéré dans sa proposition. La première construction commença le 28 janvier 1887 et la tour fut achevée le 31 mars 1889. Elle a immédiatement été considérée par des millions de personnes comme un exploit extraordinaire de l’ingénierie technique.

L’ingénieur français Alexandre Gustave Eiffel (1832-1923) illustré à côté de son plus célèbre projet, la tour Eiffel (©Getty Images | Hulton Archive)

Le triomphe de la tour Eiffel

La tour Eiffel a été construite en deux ans, deux mois et cinq jours. Aujourd’hui, la tour s’élève a une hauteur de 324 mètres et un poids stupéfiant de 10 100 tonnes. Ouvert au public en 1889, elle doit son nom à Gustave Eiffel lui-même.

Pour sa seule année inaugurale, la tour Eiffel a accueilli près de 2 millions de visiteurs.

Selon son propre site officiel, la tour Eiffel ne devait être concédée que pour 20 ans, mais elle a été rachetée par l’incroyable soutien de la radiodiffusion. La tour emblématique servit de poste de radio militaire en 1903 et transmet sa première émission de radio publique en 1925.

La tour Eiffel et l’Exposition universelle à Paris, 1889 (©Getty Images | London Stereoscopic Company)

Depuis, la tour Eiffel est devenue un exemple de l’ingéniosité française. Ce monument instantanément reconnaissable a également servi d’inspiration pour diverses œuvres d’art, de littérature et de cinéma.

Le monument attira aussi quelques personnalités, dont l’inventeur Thomas Edison lors de l’Exposition universelle de 1889. M. Edison signa même le livre d’or avec le message suivant :

« À Monsieur Eiffel l’Ingénieur, le courageux bâtisseur d’un spécimen d’ingénierie moderne si gigantesque et original, de la part de celui qui a le plus grand respect et admiration pour tous les Ingénieurs, y compris le Grand Ingénieur, le Bon Dieu. »

Si Gustave Eiffel s’était laissé vaincre par la critique, Paris n’aurait jamais connu un tel succès. La tolérance de M. Eiffel à l’égard de la critique a contribué à son succès final, de même que son courage et sa persévérance.

Voici comment les trois mêmes vertus peuvent aider toute personne ayant un objectif ambitieux voulant réaliser son rêve.

Les touristes font la queue devant la tour Eiffel en 2011 ; l’icône mondiale de la France est l’un des sites touristiques les plus visités dans le monde. (©Getty Images | PIERRE VERDY)

Tolérance

« La responsabilité de la tolérance incombe à ceux qui ont une vision plus large. » – George Eliot

Naturellement, les grandes aspirations s’accompagnent de grandes difficultés. La tolérance, cependant, est ce qui maintient l’espoir de la personne lorsque les facteurs négatifs menacent de faire chavirer une grande idée. Comme l’a un jour expliqué la romancière anglaise Mary Ann Evans, pseudonyme « George Eliot », pour tous ceux qui rêvent en grand, la responsabilité leur incombe de pratiquer la tolérance envers les autres, et leurs rêves, à leur tour.

Courage

« Votre temps est limité, alors ne le gaspillez pas à vivre la vie de quelqu’un d’autre. Ne vous laissez pas piéger par le dogme, qui consiste à vivre avec les résultats de la pensée des autres. Ne laissez pas le bruit des opinions des autres étouffer votre propre voix intérieure. Et surtout, ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. » – Steve Jobs

Il est prudent de ne pas fuir devant les critiques. Seuls ceux qui sont capables d’endurer les critiques les plus sévères pourront atteindre les sommets de la grandeur. Gustave Eiffel a fait l’objet de nombreuses critiques, tout comme le magnat des affaires Steve Jobs au cours de sa vie. Les deux hommes, cependant, ont obtenu le respect et la reconnaissance mondiale en restant fidèles à leurs principes et à leurs projets.

Persévérance

« La vie n’est facile pour personne. Mais qu’en est-il ? Nous devons faire preuve de persévérance et surtout de confiance en nous-mêmes. Nous devons croire que nous sommes doués pour quelque chose et que cette chose doit être atteinte. » – Marie Curie

Plus l’ambition est grande, plus l’opposition est grande. Mais de même, plus la montagne est haute, plus la vue depuis son sommet est spectaculaire. Comme l’attesta Marie Curie, physicienne lauréate du prix Nobel de physique, la persévérance rapporte ; la foi en la destination voulue permet de poursuivre le voyage, aussi long et ardu soit-il.

La tour Eiffel a fièrement tenu le coup pendant 110 ans de plus que prévu à l’origine. La tolérance, le courage et la persévérance de Gustave Eiffel ont jeté les bases, et les bases sont encore solides.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ