L’homme porteur de trisomie 21 le plus vieux au monde prouve qu’il est possible de mener une belle vie avec ce handicap

Par Lori C. Summers
20 septembre 2019 Mis à jour: 20 septembre 2019

Kenny Cridge est né en 1940, à une époque où l’espérance de vie des personnes porteuses de trisomie 21 était incroyablement faible. Sa jumelle n’était pas porteuse de cette anomalie chromosomique, et on ne pensait pas que Kenny vivrait longtemps. Toutefois, il a réussi à vaincre tous les obstacles et non seulement il a survécu, mais il a également mené une vie bien remplie et heureuse jusqu’à presque 80 ans.

C’est un 15 février que Kenny est né dans le comté de Somerset, au Royaume-Uni. Sa mère, Iris, ignorait qu’elle était enceinte de jumeaux. Il est venu au monde quelques minutes avant sa sœur, Dorothy, et les médecins ont d’abord pensé qu’il était mort-né et l’ont mis de côté. Pendant que les médecins s’occupaient de sa sœur, il a commencé à faire du bruit. Alors les médecins ont réussi à le réanimer.

Cependant, vivre avec la trisomie 21 dans les années 1940 a été un défi. La nièce de Kenny, Marie Shotton, a déclaré au Daily Mail en 2016 : « Maintenant, les personnes atteintes de trisomie 21 sont traitées sur un pied d’égalité et sont respectées, mais ma grand-mère disait qu’à l’époque, ce n’était pas comme ça. »

L’espérance de vie de quelqu’un comme Kenny était très faible. Mais elle a aussi indiqué qu’en dépit des difficultés, Kenny a eu une enfance heureuse car sa famille l’aimait et prenait soin de lui.

Regardez la vidéo du 77e anniversaire de Kenny en 2017 :

« Son père Samuel, qui l’adorait quand il était petit, avait un vélo avec un side-car, et Kenny l’utilisait pour aller dans les pubs locaux. » Il était aussi très populaire auprès des voisins, et « les gens du village où il a grandi demandent encore de ses nouvelles », assure Marie Shotton.

Grâce aux soins et à l’amour fantastiques qu’il a reçus de sa famille, Kenny a vécu plus longtemps que son frère et sa sœur qui n’avaient aucun handicap. En 2008, à l’âge de 70 ans, il a reçu du Guinness World Records le certificat de la personne la plus âgée porteuse de trisomie 21.

Cet homme exceptionnel a vécu à Hinton Saint George, dans le comté de Somerset, avec sa mère, jusqu’au décès de celle-ci à l’âge de 90 ans. Il a ensuite emménagé chez son neveu pendant un certain temps avant d’aller vivre dans la maison de soins Wisteria House près de Yeovil, Somerset, en 2013.

Ann Nicholson, directrice de la maison de soins, a décrit Kenny en 2017 : « Il est heureux et a toujours un sourire pour tout le monde – Kenny peut égayer la journée de tout le monde avec son sourire et ses rires », selon The Sun. C’est cette année-là qu’il a célébré le jalon incroyable d’avoir atteint l’âge de 77 ans et qu’il a fait les manchettes nationales.

Mme Nicholson a déclaré que le vieil homme aimait passer son temps à jouer de l’harmonica et à lire les journaux. Elle a également déclaré qu’il « est très affectueux et aime les câlins ».

« Kenny est unique – un sur un million – et nous avons beaucoup de chance de l’avoir dans nos vies à Wisteria House », a-t-elle ajouté.

Malheureusement, Kenny est décédé paisiblement à Wisteria House en avril 2019, à l’âge impressionnant de 79 ans, après avoir vécu une vie incroyable même si toutes les chances étaient contre lui.

Quand il est né, on ne lui avait pas donné beaucoup de chances de survie. Cependant, l’histoire de cet homme étonnant prouve que la vie avec le handicap peut être aussi belle que n’importe quelle autre.

RECOMMANDÉ